Auteur Sujet: Une info : Cancer de la prostate : la sexualité des hommes en question  (Lu 990 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Chasg

  • Initié
  • **
  • Messages: 41
  • Popularité : +2/-0
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB6000 parfois
Publié le 27 novembre 2014 dans " Santé " (V. Internet)
Des extraits ...

Les habitudes sexuelles des hommes sont intimement liées à l’apparition de cancers de la prostate. Par Jacques Henry.
« Il est apparu tout de suite que les hommes ayant déclaré n’avoir que très rarement ou n’ayant eu aucune activité sexuelle avaient deux fois plus de chances de souffrir d’un cancer de la prostate. On le suspectait déjà, mais cette dernière étude le confirme. Il pourrait s’agir d’une accumulation de substances toxiques dans le fluide prostatique stagnant dans la glande ...»

Notre salut et plus grand respect à nos keyholders qui en tireront la substantitique moelle ! Leurs plaisirs constituent nos ordres de fonctionnement et de marche ...

Hors ligne Liocked24/7

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 1127
  • Popularité : +38/-4
  • Sexe: Homme
  • Je vois la vie en rose, grace à la cage !
    • Voir le profil
  • Type de cage: Dickcage silicone, Prison morgane sur mesures avec gardienne, pointes et cockring
Re : Une info : Cancer de la prostate : la sexualité des hommes en question
« Réponse #1 le: novembre 30, 2014, 05:59:10 pm »
Merci Chasg de nous refaire le coup du serpent de mer ... ça faisait longtemps qu'on retombait plus dans la catégorie "légendes urbaines" sur le net  ::)

Je peux même te trouver des "études" qui démontrent l'exact contraire, à savoir : de fréquentes éjaculations favoriseraient ce fameux cancer ...

Bref: en l'état actuel des connaissances, aucun lien n'est établi que ce soit dans un sens ou dans l'autre.

Faites vous votre propre idée : tapez par exemple "fréquence  ejaculation et cancer prostate"

Je vous livre qq liens parmi les plus sérieux, marrant:  le 3ème lien fait son propre aveu d'étude "légère" si vous lisez jusqu'au bout ...


Réponses 

http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/prostate-cancer/expert-answers/prostate-cancer/faq-20057800


http://jama.jamanetwork.com/Mobile/article.aspx?articleid=198487


http://m.sciencesetavenir.fr/article/20141105.OBS4142/plus-de-partenaires-sexuels-moins-de-cancer-de-la-prostate.html#null


Bonne lecture ! Mais un conseil : les serpents de mer ça lasse  8)
Lio
Ps: marrant, j'ai 2 exemples dans mon entourage, à l'opposé l'un de l'autre sur plan activité sexuelle durant leur vie, mais atteints tous les deux hélas .
Ps: le fond de ma pensée sur ces études : on fait trop vite l'amalgame entre : fréquence d'éjaculations, nombre de partenaires et surtout état de santé general, activités variées et sportives etc ... En clair, pour résumer; un homme globalement en bonne santé, sportif, actif et énergique aura statistiquement plus de partenaires, donc plus d'éjaculations, OK ! Mais il est globalement en meilleure santé à la base ....
Ps ter: ces pseudo études (si on les lit a fond, et vous constatez que le sujet m'agace quelque peu ... ) font état de 2 catégories d'éjaculations !!! Celles avec partenaires multiples seraient protectrices mais PAS celles de la musturbation ... Mais bien sur (et la marmotte elle fait quoi avec le papier chocolat ?)  >:(
Essayons un peu cette excuse pour justifier nos (éventuelles) infidélités à nos epouses  ;)
"Posséder un pénis revient à être enchaîné à un fou". Sophocle
"Pour vivre heureux, vivons cagés". Vany
"Cagé: agneau dans son enclos, décagé: lion dans le salon ". Claire
"Le seul plaisir qui te reste, c'est le mien!" SueKH, mon épouse.