Auteur Sujet: Journal de VdeDomi - Comment parvenir à en parler  (Lu 21466 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Journal de VdeDomi - Comment parvenir à en parler
« le: juillet 06, 2014, 12:27:56 pm »
Bonjour,
Pour commencer ma participation au forum, je voulais vous faire partager ce texte que j'ai écrit à ma femme il y a déjà 3 ans. Nous avons eu des hauts et des bas, avant et après ce texte. Mais depuis deux mois nous sommes parvenus à une vraie pratique de la cage et du cadrage sexuel.
Voilà, j'espère que cela pourra être utile et un encouragement !
Pour ma part, partager notre expérience de la cage me semble une occasion de se renforcer.
J'aimerais en parler de couple à couple et de manière respectueuse mais ma femme n'y est pas favorable. Si vous avez des conseils à me donner et une expérience à partager...
Amitiés à tous,
Vdedomi,

_________________

Domi, quelques points à discuter avec affection


Mon amour, je suis vraiment heureux que tu aies retenté l’expérience de me faire mettre une cage, le WE dernier puis à nouveau ce vendredi. Tu m’as dit avoir apprécié de me voir dynamique, coopératif et attentionné. Je suis très amoureux te toi.

Pourtant, je me méfie de mes réactions et je me rappelle comment la précédente tentative il y a déjà plusieurs années a tourné court. Je crains à nouveau de « déraper » et que tu n’apprécies pas. Mais, malgré notre grande complicité, je ne sais trop ce qui serait ou non le bienvenu pour toi… Il y a tellement de facteurs d’incompréhensions que je pense que nous devons vraiment nous appliquer à nous parler sincèrement et à cœur ouvert pour chercher ensemble à construire et accompagner cette situation. J’écris le fil conducteur de ma réflexion car j’espère que cela m’aidera à aborder ces questions simplement et sincèrement avec toi. Je voudrais que nous prenions le temps de discuter de chaque point. Que tu le soupèses, le contestes, le démontes et me permette d’améliorer ma compréhension et mon comportement avec toi.

J’ai beaucoup d’espoir que nous évoluions de manière harmonieuse et que nous franchissions un cap qui va nous rendre plus heureux, plus régulièrement. Nous avons beaucoup investi dans notre compréhension mutuelle et dans notre développement commun. C’est une porte qui s’offre à nous et j’ai vraiment pour objectif de la franchir avec toi.

Voici donc les sujets dont je voudrais que nous parlions.

1/ Quel timing pour que tu me mettes en cage ?

L’usage de la cage est une question de timing. Elle me fait monter très haut et je deviens hyper amoureux de toi. Tu me mets ainsi en réserve et en préparation. Tu peux me donner des ordres et me faire obéir. Je suis très enthousiaste à m’appliquer à toutes sortes de tâches. Je te désire complètement. Tu sembles être flattée et heureuse. Tu affirmes tes goûts, tes demandes, ta sensualité. Tu es très belle. Nous faisons l’amour de merveilleuses manières.

La contrepartie : je suis continuellement à tes basques. Je monte trop haut et je t’ennuie. Tu m’enlèves ma cage et tu m’abandonnes. Je déprime au bout de 2 jours et suis au fond du trou au bout de 4. C’est dur de repartir. Tu ne me comprends pas. Te sens accusée. Agressée que je ne respecte pas ta sphère de liberté. Comment inverser ce cercle vicieux et comment utiliser le moteur de la cage ?

Tout d’abord je veux m’attarder sur un constat : je ne commande pas ma réaction. Je voudrais que tu m’observes tel que je suis et que tu comprennes que ce n’est pas un comportement intentionnel mais simplement ma nature qui est ainsi. Je suis très touché que tu aies admis il y a quelques semaines que je suis très sensible au sentiment d’abandon. Je te suis très reconnaissant que tu me pardonnes d’être ainsi, ou du moins que tu m’acceptes tel que je suis. C’est tellement précieux et cela me récompense tellement de mes efforts. Je te suis très reconnaissant. Je crois que ce constat que nous partageons maintenant est un point de départ suffisant pour mieux « gérer » la situation, que nous en avons envie et que c’est à notre portée.
Mais ce constat a une deuxième composante : mes sentiments évoluent dans le temps en fonction des quelques jours qui précèdent. Mon sentiment d’abandon apparaît en 3 jours et devient une souffrance très pénible au 4ème ou 5ème jour où je suis en manque de preuve d’amour de ta part.

Il y a une donnée que je comprends de mieux en mieux : j’ai besoin de cadrage. Je crois qu’en utilisant la cage et en observant mes réactions, tu peux me guider dans une zone entre l’excès et la déprime. Cela se joue sur des cycles de 2 à 3 jours pendant lequel tu peux me rendre très amoureux en cage, puis me libérer et profiter (avec moi) de l’énergie que j’ai accumulée. Pendant cette deuxième période tu peux en toute confiance me prendre et me rejeter comme tu le veux en cultivant tes envies. Je suis fort et je me sens aimé. Mais rapidement je perds mon énergie et je vais me sentir abandonné. C’est là où je dois être remis en cage pour une période de préparation. C’est toi qui dois me remettre en cage pour que je sente un geste d’amour – désolé, ça ne pourrait absolument pas marcher si c’était moi qui décidais de me mettre moi-même en cage.

J’en appelle donc à ton autorité aimante pour me maintenir dans une trajectoire équilibrée. Mais je t’en parle avec la conscience que cela peut te contrarier. Tu peux sentir que je cherche à te commander, ou que je te ferais des reproches si tu ne fais pas ce qu’il faut… Pourtant, c’est juste que je suis « comme ça ». Je voudrais que tu le comprennes et que tu m’acceptes, sans chercher à me changer car cela me fait souffrir, sans changer.

Est-ce que tu veux bien me dire ce que tu penses et ressens par rapport à tout cela. Ce qui serait possible, à quoi je dois faire attention, ce qui t’inquiète ou te contrarie et avec quoi tu es d’accord, ou d’accord pour essayer, et ce qu’il faudra alors discuter ensemble ?

2/ Comment cela fonctionne-t-il ?

Que tu me mettes en cage est un très puissant levier pour moi. Cet outil physiologique fait focaliser mon corps et ma pensée sur le désir et l’amour que je te porte. Cela me fait un très grand bien et correspond au projet de vie que je forme avec toi. Je voudrais parvenir à t’exprimer toujours mieux les composantes de cet amour qui se développe en moi et toutes les nuances des sentiments que tu me procures.

Je brode un peu sur le « levier » car j’ai envie de te donner envie de jouer avec, de l’explorer, de me provoquer, me frustrer, m’investir, m’exciter. Je voudrais que tu le prennes en main, comme un manche a balai, pour piloter un bi-réacteur. Tu peux en toute sérénité cultiver mon attachement par le simple fait de mettre sous clé le siège de mon énergie sexuelle. C’est comme si j’avais une boussole qui me dise que le sens de mon amour est celle que j’aime, avec qui je me suis marié. La cage de chasteté est comme une alliance. Elle symbolise l’engagement que je prends avec toi pour la vie en te donnant, à toi seule, et c’est bien normal, la maîtrise de ma sexualité. Il n’y a que toi pour qui je puisse bander et qui me guides dans cet amour. Je ne peux plus me perdre en masturbations ni me distraire dans des aventures fantasmées, puisque les deux me sont rendus inaccessibles. Mon énergie sexuelle et mon désir sont maîtrisées, cultivés, apprivoisés. Comme je veux ne les donner qu’à toi mais que je ne peux le faire en te baisant, ils me conduisent à souhaiter ton bien être. Sous cage, j’ai plus naturellement envie de t’embrasser, te lécher, te dorloter, t’écouter, te donner un environnement agréable et de t’épauler.

Et pour toi ? La liberté est entière. Tu es enfin protégée contre mes assauts machistes. La dictature du phallus est abolie, ou plutôt elle te fait allégeance. Tu peux te faire baiser quand tu veux et comme tu veux. Mais surtout, tu peux me tenir à distance autant que tu voudras, sans subir de récrimination sur la quantité de sexe. Pourtant, je sens bien que le tableau n’est peut-être pas si rose. Il faut veiller à ce que la machine ne s’emballe pas, faire tomber la pression régulièrement, sans oublier de la remettre en chauffe ensuite… (cf. la question du timing) et sans se faire envahir. Mais une fois réglé cet aspect technique qui ne tient qu’à ma physiologie, la question est de découvrir où va nous conduire cette exploration amoureuse et ce qu’elle va susciter en toi.

3/ Pour quels sentiments ?

J’ai brodé sur le mécanisme qui nous rend plus intensément amoureux et sur la manière de nous en servir. Mais il faut maintenant aborder le troisième sujet dont nous aurons aussi besoin de nous parler le plus souvent possible : nos sentiments.

C’est sur cet écueil que nous nous sommes plantés l’autre fois. Je n’aime pas m’en souvenir, pas seulement pour la peine que cela m’a procuré, mais aussi parce que j’ai eu tort. J’ai fait une erreur de jugement. Ou plutôt mon jugement a été obéré et je n’ai pas surmonté l’état dans lequel je me suis trouvé sous cage. La différence par rapport à maintenant est que nous avions décroché l’un de l’autre. Ce n’était plus (ou pas) un projet commun et j’ai voulu poursuivre coûte que coûte, même sans toi. Je suis parti à fond dans mon délire…

Il faut donc que nous entretenions le partage de nos sentiments – et c’est d’autant plus sensible avec l’usage de la cage qui les stimule et les multiplie ; mais cela resterait tout aussi vrai sans cage, tant les sentiments sont le réacteur de notre union.

Nous aurons besoin de nous faire confiance pour nous dévoiler l’un à l’autre et pour nous accepter tels que nous nous révélerons. Nous avons bien souvent eu du mal à mettre nos sentiments au clair, à oser nous les avouer et à parvenir à les livrer et, réciproquement, à parvenir à entendre, à comprendre et à accepter cette altérité.

Alors quels sentiments allons-nous ressentir ?

Pour moi il y aura forcément l’expression de mon masochisme. Je vais devoir prendre garde pour autant à ne pas me détacher de la réalité. Il faudrait que je tire cela au clair car cela a à voir avec mon sentiment d’abandon. Il faudra prendre garde à me rendre à la fois totalement amoureux et à me faire garder un sens de l’initiative et des responsabilités, voire à les développer…

Et toi, par symétrie j’ai envie de poser la question si tes pulsions à me faire du mal vont aussi ressortir. Mais ce n’est pas de la symétrie, ce serait seulement de l’exaspération face à ma piètre réceptivité vis-à-vis de toi. A ce stade, je sais que je mets le doigt sur des vrais sujets, mais je sais bien que je ne suis pas vraiment capable de les aborder. Tu as en la matière bien souvent une longueur d’avance. Je parle sans savoir, sous le coup d’une intuition, certes vive mais d’autant plus superficielle, si bien que tu te tais, bien que tu en saches plus long que moi. Ton intelligence et ta curiosité pour les questions de personnalité te donnent une capacité de perception et d’analyse. Il faudra que tu les mettes à contribution… et que je me taise et écoute.

Enfin pour conclure et laisser la place à une conversation amoureuse entre nous, la mise en cage me procure une formidable secousse affective et me met sur un nuage. Elle nous donne une merveilleuse occasion de nous aimer et je ne voudrais pas que tu t’en prives. Je vais être très amoureux et elle peut me permettre de moins boire, de mieux dormir et d’être plus actif, pas seulement en m’occupent de toi corps et âme (ton corps surtout !), mais aussi en m’engageant plus dans la vie de notre foyer.

Je me demande si ma mise en cage n’est pas aussi une drogue dure, si elle ne risque pas de déformer mes perceptions et d’obérer mon jugement. Pour toi aussi, je risque de te déranger avec tout cet amour et ce désir. Tu risques de vouloir tout rejeter, pour te protéger et en croyant me protéger aussi. Ce serait sans doute une erreur, en tout cas je le vivrais comme un échec (et un douloureux abandon). J’espère que nous serons plus modérés, plus expérimentaux et que nous saurons nous adapter à ce que nous allons découvrir ensemble.

Je suis sincèrement désireux de ton bien-être et cela me motive pour essayer avec abnégation de faire des progrès. Je compte sur toi pour mettre ton jugement à contribution et pour m’accorder la confiance nécessaire afin de me faire part de ton analyse de l’évolution de la situation et des sentiments qu’elle te procurera.

Il ne faut pas non plus que l’utilisation de la cage nous détourne des autres voies qui nous permettent de développer nos sentiments l’un pour l’autre.

Parlons-en. Parle-moi.

Je t’aime.
Vdedomi
« Modifié: octobre 04, 2014, 07:28:23 pm par vdedomi »
VdeDomi

En ligne lesamours

  • Expert
  • *****
  • Messages: 466
  • Popularité : +37/-6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Type de cage: Tour de Londre de chez Red Chili et Bon4M small
Re : Comment parvenir à en parler
« Réponse #1 le: juillet 06, 2014, 04:18:15 pm »
Bonjour Vdedomi,

Que d'amour et d'abandon pour ta promise. Tu as raison le dialogue est ce qui est primordial pour le couple.

Bonne chance a toi.

Les amours

Hors ligne Liocked24/7

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 1124
  • Popularité : +39/-4
  • Sexe: Homme
  • Je vois la vie en rose, grace à la cage !
    • Voir le profil
  • Type de cage: Dickcage silicone, Prison morgane sur mesures avec gardienne, pointes et cockring
Re : Comment parvenir à en parler
« Réponse #2 le: juillet 06, 2014, 05:28:33 pm »
Bienvenue à toi sur ce forum, je te souhaite que les échanges soient fructueux. 

Ah ce texte ... j'aurais aimé qu'une femme le commente à ma place. 
Car, en ce qui me concerne, je ne peux m'empêcher d'être très critique. 
Je veux tenter d'être constructif. 
Pour commencer, félicitations à ton épouse pour te suivre sur ce chemin si tortueux. 

D'abord un si long texte aurait du se transformer en vraie conversation, sous cette forme, il est indigeste, et n'invite pas vraiment au dialogue avec ton épouse. 
Mal ordonné, tout semble livré en vrac malgré les chapitres. Le seul chapitre "acceptable" pour ton épouse serait le 3 eme grace à son titre: les sentiments.  ça commence bien mais finit mal .. 
Pourquoi mal ? Car rien n'est clair. 
Et rien ne peut lui donner envie de te suivre: 
Voici ce que j'en retire rapidement: 
-La cage comme un instrument, un levier pour qu'elle soit plus attirante à tes yeux (!)
- Tu définis toi même les durées et modalités d'encagement
- tu exiges qu'elle t'impose tout un tas de choses (tu saisis le pb ?) 
- la cage conditionnerait même les sentiments ( ? )
- tu te sers d'elle comme un instrument à fantasmes 

Rien de constructif pour elle, ni même de rassurant, et a fortiori rien qui lui donne envie. 

Car de 2 choses l'une:
Soit vous êtes clairement dans une relation D/s qui convient déjà aux deux, et là ton texte est inutile. 
Soit tu tentes d'attirer ta femme vers ce fantasme de ton coté et ce texte aura l'effet inverse. 
Je comprends les problèmes que tu évoques du coup ... 

Excuse ce jugement direct ! Mais je suis sincère et essaie de t'aider. 
Lis le forum en profondeur, le livre de Sylvia etc... 
Et fais évoluer votre dialogue ! 
Avis d'un encagé heureux :-) 
Lio 
"Posséder un pénis revient à être enchaîné à un fou". Sophocle
"Pour vivre heureux, vivons cagés". Vany
"Cagé: agneau dans son enclos, décagé: lion dans le salon ". Claire
"Le seul plaisir qui te reste, c'est le mien!" SueKH, mon épouse.

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Re : Comment parvenir à en parler
« Réponse #3 le: juillet 06, 2014, 09:27:58 pm »
Merci Les amours et Liocked 24/7 de vos réponses et de vos encouragements.
Certes ce texte n'était pas complètement heureux et n'a d'ailleurs pas eu l'effet escompté... puisqu'il a fallu ensuite encore trois ans pour parvenir à nous accorder sur un usage intensif de la cage (hier a été la fin de ma première "longue" période d'abstinence, volontairement forcée, de 13 jours. Je ne souhaitais pas spécialement que ma femme me fasse jouir mais elle m'a dit qu'elle avait voulu me faire un peu baisser la pression. Dans la mesure où ce matin elle m'a laissé la lêcher pour la faire jouir, puis la pénétrer sans jouir... je pense que cette étape ne sera pas un problème pour continuer de me consacrer et me concentrer à l'aimer... ni qu'elle m'abandonnera en liberté, ce qui serait une perspective bien stressante... ni qu'elle ait perdu de vue la joie et le plaisir d'être ensemble ainsi...)

J'en reviens à ma question d'origine. Avez-vous eu l'occasion de socialiser de couple à couple ?
Qu'on se comprenne bien, je ne parle pas d'échangisme, de dressage de cheptel, ou de toute autre fantasmagorie qui germe dans nos mâles cerveaux reptiliens.
Je voudrais savoir si (peut-être grâce à ce forum ?), il vous est arrivé de nouer une relation amicale entre deux ou trois couples pour dîner ensemble de temps en temps, parler de tout et de rien, en sachant simplement qu'on partage un mode de vie et des valeurs...
Voili voilà. Je n'ai pas encore tout lu, aussi merci de me mettre sur la voie si le sujet est déjà débattu.
Amitiés
V
« Modifié: octobre 01, 2014, 11:03:29 am par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne attachant

  • Novice
  • *
  • Messages: 15
  • Popularité : +1/-0
  • Sexe: Homme
  • Pratique en maudit ces petits bidules là !
    • Voir le profil
  • Type de cage: depuis mon aniversaire, la Queens Keep
Re : Comment parvenir à en parler
« Réponse #4 le: juillet 07, 2014, 12:58:24 am »
Comment en parler, oui, comment ?

Le vécu et l'évolution d'une situation est garant d'une évolution saine et ajustée à chacun des antagonistes, protagonistes ou tout simplement membre du couple D/s, amoureux ou joueur simplement.

Il n'est pas certain que parler du sujet sans le vivre serait une bonne voie d'évolution et, et vers quoi d'ailleurs. On est dedans et comme cette philo est relativement neuve, on est bien mal placé pour en comprendre tout l'étendu et toutes les tenants, fins et aboutissants.

Écoute bien VDEDOMI, ta partenaire et toi ne savez pas même vers où cette philo mène et comment chacun de vous cadrerez dans tout cela. Oui en parler à chaque étape mais surtout vous en parler sans attentes ni précipitation.
« Modifié: juillet 07, 2014, 02:31:00 am par attachant »
Incroyable l'efficacité de ce petit bout de métal, et sur moi, mais surtout sur le moral de mon épouse.

hommechaste

  • Invité
Re : Comment parvenir à en parler
« Réponse #5 le: juillet 07, 2014, 11:41:03 am »
On peut utiliser un texte pour lancer le débat ... mais je pense qu'il faut faire plus court.

Il est indispensable d'aller à l'essentiel et de ne pas chercher à faire apparaître un plan contractuel .. On s'attendrait presque à trouver à la fin 'lu et approuvé" , " bon pour accord" date et signature ..

Je pense que l'engagement dans ce type de vie se fait graduellement avec des pauses, des moments de réflexions.

Pour ma part je vis ainsi depuis 6 mois. Je ne sais pas jusqu'où nous irons. Je sais seulement où nous ne voulons plus retourner ...

En ce qui concerne ta question:
 

J'en reviens à ma question d'origine. Avez-vous eu l'occasion de socialiser de couple à couple ?


Pour ma part je n'ai jamais envisagé cela.... J'aime bien sur partager avec des amis ayant les mêmes centres d'intérêt mais le port d'une cage de chasteté ne me semble pas être un élément permettant des échanges autres que ceux sur ce forum ... Mais qui sait ?

Hors ligne attachant

  • Novice
  • *
  • Messages: 15
  • Popularité : +1/-0
  • Sexe: Homme
  • Pratique en maudit ces petits bidules là !
    • Voir le profil
  • Type de cage: depuis mon aniversaire, la Queens Keep
Re : Comment parvenir à en parler
« Réponse #6 le: juillet 07, 2014, 05:52:17 pm »
Oui, c'est bien cela, comme tu le dis si bien hommechaste, c'est un chemin avec ses arrêts, ses doutes, et tu es bien chanceux de savoir que vous ne régresserez pas car pour nous, c'est encore l'incertitude et on le prend encore comme un jeu orienté peut-être, mais un jeu encore.

Là aussi, tu as raison, le texte est long, trop monologue.
"Merci, quelques ressentis comme j'en bave  et te désire ma reine, une fleur avec cela." Court surtout. "et merci encore ..."

Bonne chance vdedomi :)
Incroyable l'efficacité de ce petit bout de métal, et sur moi, mais surtout sur le moral de mon épouse.

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Re : Comment parvenir à en parler
« Réponse #7 le: juillet 21, 2014, 12:55:38 am »
Bonjour à tous,
pratiquer la cage de chasteté suppose d'avoir de la suite dans les idées. Ma merveilleuse épouse qui me tient à nouveau en Queen's keep ou Prison de Morgane pour une nouvelle période après deux quinzaines consécutives le sait bien. Elle me considère même comme particulièrement entêté  :-* Les deux derniers jours avec "spike strip", c'est à dire trois pointes sur le dessus de la cage, ont accéléré ma remise en condition et je suis de nouveau parfaitement docile et dévoué à son bonheur (extase matinale quand elle m'a demandé un massage de pieds avec crème "Rêve de miel" puis plus car affinité, son plaisir m'illumine encore ce soir). Plus de deux jours pourraient écorcher la peau qui est restée marquée mais le jeu en valait la chandelle car le bio feedback en cas d'érection était très puissant et a stimulé mon dévouement pour elle bien plus rapidement qu'une période de cage ordinaire.

Entêtement toujours, je vous avais dit mon souhait de discuter d'expériences de socialisation / de relations amicales entre couples pratiquant notre mode de vie... et bien entendu, je ne suis pas prêt d'abandonner cette recherche.

Mais c'est finalement Sylvia (si elle me permet de l'appeler par son prénom) qui, une fois de plus avait déjà répondu à cette question par anticipation sur son blog :
http://chastete-masculine.blogspot.fr/2012/01/quatre-cages-au-reveillon.html?m=1

Alors, parmi les membres de ce forum avez-vous eu des expériences similaires ? Mesdames, comme Sylvia, étiez-vous les seules dans la confidence ? Et vous, chère Sylvia, avez-vous par la suite discuté de tout celà en y associant les maris ?

Je me dis que ça doit être sympa. Nous venons avec ma femme de dîner avec un vieux copain et avons longuement parlé des soucis que nous causent nos ados. J'aimerais que nous puissions tenir une conversation aussi riche et sincère avec des amis qui pratiquent la chasteté masculine et partager notre vécu. Je me dis que les messieurs ne se la joueraient pas à qui a la plus grosse. C'est vrai, ça me saoûle cet esprit de compétition entre les mecs. En plus je ne suis jamais le dernier à vouloir faire l'important. Alors une bonne soirée amicale, respectueuse, à l'écoute et bienveillante... ça me tenterait bien.

Mais si tout le monde me dit que ce n'est pas jouable, je me rabatterai sur un objectif éventuellement plus accessible en suggérant à ma femme de s'inscrire sur ce blog et de se joindre à l'espace réservé aux KH. Mais pour l'instant, ce n'est pas gagné. Je vous raconterai...




« Modifié: octobre 01, 2014, 10:37:35 am par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Gérer la sortie de cage temporaire
« Réponse #8 le: septembre 28, 2014, 01:48:36 am »
Bonsoir,
cela fait maintenant cinq mois que la femme de ma vie me tient en cage.
Elle a jusqu'ici choisi de me faire jouir environ toutes les deux semaines. Mais elle semble envisager de me faire tenir plus longtemps. En fait je lui propose souvent car il faut une dizaine de jours d'abstinence pour que je commence à lui être vraiment bien dévoué. Là cela fait 14 jours pleins et je suis totalement et spontanément concentré sur Elle. Je perçois son humeur instinctivement. J'ai envie de la masser, de me tenir à ses pieds, de la lécher à la demande et suis de mieux en mieux réactif pour obéir à ses ordres notamment pour des tâches ménagères. Elle a aussi commencé à me battre régulièrement, dès qu'elle me sent grognon ou pour me punir, ou encore simplement au gré de son humeur (fessée, badine, tapette à mouche et orties le week-end). C'est merveilleux !

Mais, elle va me sortir de cage lundi pour une petite intervention médicale et verra si elle me renferme dès mardi ou me garde libre quelques jours.

Bon voilà bien mon problème. Ces derniers temps, il est arrivé que je sois quelques jours sans cage car je parvenais à me masturber avec la PDM et la Holy trainer. D'où achat de nouvelle cage et interruption de la cage en attendant la livraison, etc. (je suis finalement revenu à la bonne vieille CB3000 avec point d'intrigue qui s'avère la plus fiable, même si je ne suis pas certain que la masturbation soit impossible) Ma KH a aussi souhaité à certains moments ne pas me remettre en cage. Ca m'a posé de gros problèmes pour parvenir à "gérer" la situation (en fait à me gérer). Perte de repère, angoisse existentielle, rupture du charme et drame de l'incommunicabilité avec ma chérie !!! En fait, j'aurais eu besoin d'un cadrage strict. Qu'elle me dise ce qu'elle attendait de moi et pourquoi, et qu'elle soit très directive, en particulier sur l'interdiction de me maturber. J'ai surtout joué au con et n'ai pas été suffisamment clair avec moi-même pour lui dire loyalement où j'en étais. Bref, les aléas et péripéties de la vie en cage... mais je voudrais éviter que celà se reproduise à l'avenir. Le plus simple serait de rester en cage sauf quand elle veut me tripoter. Mais là, la sortie est programmée et pourrait durer...

Alors, j'ai demandé à ma KH de me faire jouir deux fois demain soir puis une nouvelle fois lundi matin afin d'entrer dans cette période sans cage bien détendu... Vous savez, comme Depardieu dans les valseuses  ;)

Elle m'a dit "je verrai, je vais réfléchir..." douce incertitude, bonheur d'être en son pouvoir.
« Modifié: septembre 30, 2014, 04:27:40 pm par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Suite - gérer la sortie de cage temporaire : HELP !!!
« Réponse #9 le: septembre 30, 2014, 03:43:18 pm »
Ca se confirme. Je vais devoir vivre une semaine sans cage. Je n'insiste pas sur la cause médicale, bénigne mais le risque de phlébite post-opératoire nous conduit à décider d'éviter toute contrainte pouvant ressembler à un garot. C'est peut-être un excès de précaution mais la situation est posée : une semaine sans cage, et qui plus est sans activité professionnelle...

Alors, comment gérer la sortie de cage ?
Voici le sms que j'ai adressée à ma Vénérée KH
Bonjour Chérie, je pense à toi. Ma liberté forcée ne doit pas m'autoriser à divaguer. Pour me cadrer, je pourrais te faire des promesses solennelles. Mais lesquelles ? Penses-y. Je ferai ce que tu diras. Bise V

Mais elle est débordée de boulot. Au tél. elle me dit avoir lu mon message... Je devine qu'elle a d'autres choses en tête et ça se comprend parfaitement.

Je lance donc un appel à la communauté. Comment faites-vous, Dames KH et Sieurs encagés pour vivre une semaine avec l'oiseau en liberté tout en gardant le bénéfice de la chasteté masculine ?
Aidez-nous SVP !!!

Comment rester en cage sans cage ? ??? HELP !
« Modifié: septembre 30, 2014, 04:25:00 pm par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne Liocked24/7

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 1124
  • Popularité : +39/-4
  • Sexe: Homme
  • Je vois la vie en rose, grace à la cage !
    • Voir le profil
  • Type de cage: Dickcage silicone, Prison morgane sur mesures avec gardienne, pointes et cockring
Re : Suite - gérer la sortie de cage temporaire : HELP !!!
« Réponse #10 le: octobre 01, 2014, 07:16:59 am »
d'éviter toute contrainte pouvant ressembler à un garot.

Comment rester en cage sans cage ? ??? HELP !

Sois fort, Vdedomi, dans ton face à face avec l'oiseau en liberté !

J'ai une petite ideee: Pense à ce que tu dis dans ton texte: eviter tout effet garot ...
 y compris avec ta main droite sur l'oiseau deployé !

Cette pensée (médicale) devrait faire son effet ;-)

lio

ps: au fait, bon rétablissement
"Posséder un pénis revient à être enchaîné à un fou". Sophocle
"Pour vivre heureux, vivons cagés". Vany
"Cagé: agneau dans son enclos, décagé: lion dans le salon ". Claire
"Le seul plaisir qui te reste, c'est le mien!" SueKH, mon épouse.

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Re : Rester en cage sans cage
« Réponse #11 le: octobre 01, 2014, 10:45:03 am »
Merci Lio de tes voeux et de tes encouragements !

Je vous raconte la suite...
Ma compagne a réfléchi à ma demande et m'a passé ses consignes : un poème d'amour pour ce soir...

Je vous laisse, j'ai du travail.  :P
« Modifié: octobre 01, 2014, 10:53:57 am par vdedomi »
VdeDomi

hommechaste

  • Invité
Re : Journal de Vdedomi - Comment parvenir à en parler
« Réponse #12 le: octobre 01, 2014, 01:15:31 pm »
C'est étonnant à quel point la chasteté ramène vers l'écriture .... une plume contre une autre plume .... C'est je dois l'avouer aussi mon cas : je n'ai jamais autant écrit à ma Reine que depuis que je suis chaste, pas de  poèmes mais souvent des textes très sensuels où je me livre totalement.....

La chasteté comme remède contre l’illettrisme : encore un nouvel argument pour son développement ... :)

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Re : Journal de Vdedomi - Comment parvenir à en parler
« Réponse #13 le: octobre 01, 2014, 10:50:20 pm »
Eh oui, le lien entre écriture et chasteté est essentiel. Déjà par la lecture car c'est une aventure essentiellement cérébrale.

Autre signe, mon statut qui vient de passer à "initié" au bout de 20 posts. Respect aux "experts" !   8)
« Modifié: octobre 01, 2014, 10:56:54 pm par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne rivet-pop

  • Couple
  • Initié
  • *****
  • Messages: 42
  • Popularité : +1/-0
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Type de cage: captus , micro captus .
Re : Journal de Vdedomi - Comment parvenir à en parler
« Réponse #14 le: octobre 02, 2014, 06:45:51 am »
 J'aime bien les mots " cadrage sexuel "  .  C'est la droite ligne de ce que nous recherchons il me semble.

 "L'aventure cérébrale "  aussi , car elle est au centre de ce cadrage.  C'est vrai que l'esprit bouillonne ...

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Re : écriture et chasteté
« Réponse #15 le: octobre 02, 2014, 11:30:33 am »
Bonjour Rivet-pop,
« Modifié: octobre 02, 2014, 02:26:55 pm par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne rivet-pop

  • Couple
  • Initié
  • *****
  • Messages: 42
  • Popularité : +1/-0
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Type de cage: captus , micro captus .
Re : Journal de Vdedomi - Comment parvenir à en parler
« Réponse #16 le: octobre 02, 2014, 02:10:31 pm »
Oui bonjour vdedomi
  Quand j'écris aventure cérébrale , je ne panses pas qu'à la lecture et l'écriture. Il y a avant tout une recherche de soi qui guide, qui interpelle, et qui nous grandit .
 Dans tous les cas, et quoi qu'il arrive, on ne fait que grandir , et le couple aussi .

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Re : écriture et chasteté
« Réponse #17 le: octobre 02, 2014, 02:23:34 pm »
Re- (désolé j'avais écrit mais ça n'a pas enregistré, je reprends le fil...)

oui, le "cadrage sexuel" du mari par la femme me parait bien décrire le processus initié par la cage dans le couple. La dimension "cérébrale" est aussi un point d'entrée fréquent, voire systématique pour proposer d'être mis en cage. Mais il ne faut pas que ça tourne à la prise de tête (j'en sais quelque chose! ) Nous devons rejoindre et tenter de nous maintenir à deux dans des eaux où le plaisir de l'impulsion et la spontanéité du partage l'emportent... La femme accepte l'offrande de l'homme qui l'encourage et la soutient dans sa prise des commandes. L'homme se met à l'écoute et se laisse transformer par la femme en confiance, avec bonne volonté et solidité.

Du coup, cette description laisse à mon avis trop de côté la sensibilité féminine. Comment pourrait-on décrire plus complètement ce qui est à l'oeuvre ?
« Modifié: octobre 02, 2014, 02:46:03 pm par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne vdedomi

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 297
  • Popularité : +3/-1
  • Sexe: Homme
  • Chaste depuis le 11 mai 2015 - record en cours
    • Voir le profil
  • Type de cage: CB 3000, Birdlock, Queen's Keep, Holy trainer
Re : écriture et chasteté
« Réponse #18 le: octobre 02, 2014, 02:51:28 pm »
Par ailleurs, Rivet-pop, ton avatar renvoie directement à l'écriture !

Mais je ne parviens pas à lire ce parchemin. Pourrais-tu le traduire ou charger la photo en PJ ?
Pourquoi pas en ouvrant ton propre journal ?

Amicalement
V
« Modifié: octobre 06, 2014, 09:31:49 am par vdedomi »
VdeDomi

Hors ligne rivet-pop

  • Couple
  • Initié
  • *****
  • Messages: 42
  • Popularité : +1/-0
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Type de cage: captus , micro captus .
Re : Journal de Vdedomi - Comment parvenir à en parler
« Réponse #19 le: octobre 02, 2014, 08:08:25 pm »
Oui, j'ai prévu de me présenter un peu plus mais j'attends ce week-end avec ma compagne.
Quand à mon avatar, il restera une énigme je pense.