Le forum de la chasteté masculine contrôlée et de la Gynarchie conjugale

Forums => Journaux des encagés => Discussion démarrée par: conversation le janvier 30, 2015, 09:43:53 pm

Titre: devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le janvier 30, 2015, 09:43:53 pm
Je suis tout à fait abasourdi par la dernière "trouvaille" de ma femme ...
Nous arrivons au cinquième anniversaire de sa mise à disposition d'une cage et de nos nouveaux rapports conjugaux et Madame m'avait fait part de la possibilité de marquer l'évènement. J'ai tout de suite pensé dans mon for intérieur à un repas en fin de semaine.
Et puis, hier, mon épouse est revenue sur la question en me faisant savoir que pour marquer cet anniversaire, elle me demandait de lui rédiger une dissertation portant sur un sujet familier et en rapport avec le vécu.
Assez interloqué sur le coup, elle a dévoilé le cahier des charges de l'affaire: une rédaction documentée et argumentée de 250 lignes ( 2 copies doubles grand format ) à remettre dans un délai maximum de trois semaines étant entendu que je resterai sous cage entre la remise du sujet et celle de la notation du devoir.
Car je serai noté !
Il faut savoir que ma femme est professeur certifiée de lettres classiques et que ceci explique assez bien cela ! Elle a en effet toute l'expertise pour juger ...elle m'a assuré qu'elle me noterait normalement, sans chercher à me sacquer ( mais sans complaisance non plus ..). La chasteté de la période est censée favoriser mon inspiration a-t-elle rigolé !
Evidemment, pour me mettre la pression, la KH envisage des points de bonus pour de bonnes notes et de malus pour les mauvaises ...on verra bien ....
Cette initiative m'a d'autant plus contrarié que j'ai compris que désormais, ces "dissertations éducatives" vont se banaliser au gré de son bon plaisir et / ou si ma conduite le nécessite ....
Après les travaux ménagers soumis au contrôle du "cahier de suivi " qui ne passe rien de mes éventuels manquements ou imperfections dans le travail, voilà encore autre chose de pas facile. La copie à l'automne d'une fable de La Fontaine était sans doute moins "cassante"...
En tout cas, je n'ai pas caché mon mécontentement à ma kH qui n'en a sans doute que faire ....
J'attends maintenant communication du sujet à traiter ....
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: QuatreCentTrente le janvier 30, 2015, 10:09:25 pm
Bon. Bah si j'avais été à ta place, je me serai même pas emmerdé à écrire quoi que ce soit. Parce que j'aurai récolté grand max un 02  ;D
Ah les dissertations... Même si c'est pour parler chasteté et cages...
Mais tu as le droit de revenir nous présenter ton sujet. Si tu as besoin d'aide pour étayer tes propos, je pense que d'autres sauront t'aiguiller. Je peux toujours essayer de t'aider, mais tu risques de finir avec du mastic rose sur la serrure de ton cadenas...
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le janvier 31, 2015, 01:19:16 am
Félicitations à Madame pour son imagination !

Je te trouve bien ingrat Conversation de te montrer grognon dans cette affaire.
Tout d'abord ta Femme conçoit un projet éducatif à ton endroit qui ne peut que t'aider à progresser et, comme elle fixe les règles et t'évalue, ce sera forcément dans la bonne direction : la sienne !
Deuxièmement, elle te fait profiter de son expertise professionnelle alors qu'elle a sans doute déjà son comptant de copies à corriger.
De plus il se trouve que son métier est le même que la fondatrice de ce forum si j'en crois la biographie de Sylvia, et elle met ainsi en valeur toute une corporation dont le prestige rejaillit sur nous tous en donnant des "lettres de noblesse" à la chasteté contrôlée.
Le souci d'une écriture fluide et aisée est aussi permanent sur ce forum et elle t'offre ainsi une chance de t'améliorer encore. Sans compter que bien écrire est une compétence indispensable (et bien difficile à acquérir !) dans un monde de plus en plus complexe et relationnel.
Et pour finir, elle t'ouvre cet espace d'expression dans un domaine où tu ne manques pas de prédispositions ni d'intérêt ainsi que tu le montre avec constance sur ce forum. Elle t'y place dans une position où tu lui offrira le résultat de tes efforts avec humilité et reconnaissance tout comme tu lui as déjà donné les rennes de ta sexualité...

Donc, tu ferais mieux de te livrer avec enthousiasme et application à l'exercice qui t'est proposé. C'est pour ton bien. Méfie-toi aussi de la tentation de faire des copier-coller depuis ce forum. Les profs d'aujourd'hui savent rechercher sur Google les phrases un peu trop inattendues dans un devoir... Mais rien ne t'empêche cependant de t'inspirer et de reprendre certains arguments et raisonnements que l'on trouve ici.

Tu nous diras quel est le sujet... s'il est inspirant (et je n'en doute pas) on aura sûrement envie de te soutenir.

Mais au fait, moi qui ne suis pas photographe et donc que le concours de photos n'attire pas, je me demande si ce ne serait pas une nouvelle sorte de concours à ouvrir sur ce forum. Un concours de dissertations ou de lettres à nos KH sur un sujet commun.

De plus, même si ces dames ne viennent pas trop s'exprimer directement sur ce forum, il serait assez facile de se donner comme principe de prendre un sujet venant d'elles.

La note sera donnée par chaque KH ainsi que les appréciations, que chaque auteur devra retranscrire scrupuleusement...
On peut avoir une petite grille de notation :
- intensité de l'amour exprimé pour sa KH
- réponse à la question
- style et écriture
- respect des principes de le chasteté masculine
- originalité des propositions
- appréciation générale

(je ne suis pas prof de français, il manque un ou deux autres critères académiques...)

Qu'en pensez-vous ?
Qu'en pense ta KH ? et les vôtres, messieurs ?

V.
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le janvier 31, 2015, 10:50:49 am
Ma kH "adorée" vient de partir en courses pour une bonne partie de la journée.
Le samedi, c'est du ménage pour moi à la maison...
Elle m'a laissé par écrit ( sans commentaire ), le sujet de dissertation dont il s'agit:
" Peut-on et doit-on avoir de la compassion pour le porteur permanent d'une cage de chasteté ?".
Date limite de la remise du travail: 20 février - correction sous huitaine.

J'ai un peu mieux pour passer mes soirées que de travailler du carafon pour trouver des idées même si Madame prépare à côté des cours ou corrige des copies ( surtout dans sa matière ) d'un oeil en regardant mollement la télé.
Cette initiative est très subtile pour accroître encore son influence sur moi, mine de rien ...
A +
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: jipedu91 le janvier 31, 2015, 11:18:47 am
quel beau sujet. Tu as de la chance. J'espère que tu partageras ta dissertation ainsi que la notations et les appréciations de ta KH
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: Liocked24/7 le janvier 31, 2015, 12:05:34 pm
" Peut-on et doit-on avoir de la compassion pour le porteur permanent d'une cage de chasteté ?"

Que voilà un sujet de haute volée !
Immense merci à Mme de contribuer (peut être à son insu ?) à notre élévation de pensée collective sur le forum !  :D

En préliminaires je remarque que le sujet est posé de façon "impersonnelle", en effet, qui pose cette question ?
Est-ce l'encagé ? Sa KH ? Un tiers ? Le public ?
Et SURTOUT à qui s'adresse t elle cette question ?
Qui est le "on" de doit-on ?

Ensuite, la question part d'un fait établi et intangible: M. est porteur permanent d'une cage. On ne se demande pas QUI l'a décidé, ni pourquoi, ni comment cela peut évoluer (M. sera t il même libéré un jour ?)

Ensuite, décortiquer les termes de la question :
D'abord la compassion,  : synonyme de solidarité, de souffrance, de renoncement face à un événement (voulu ou subi ?) qui est LA mise sous cage (et ce qui l'accompagne évidemment)

Puis bien sur, disserter sur l'emploi des verbes "pouvoir" ou "devoir" â connotation bien différentes ...

Bref, et tout ceci n'est qu'une partie de l'intro !!
La discussion principale viendra ensuite sur le "corps" du sujet lui-même !!

En même temps, cher Conversation, avec un pseudo pareil ... tu croyais pouvoir échapper à ce genre d'échange avec Mme ??  :D
Elle a bien raison !
Remercie la pour le temps qu'elle te consacre ... (j'aimerais pouvoir en dire autant de ma
KH surbookée )

Lio
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le janvier 31, 2015, 12:55:24 pm
Je fais une pause aspirateur pendant que ma KH continue ses soldes ...
Lio me donne déjà des pistes très utiles et Vdedomi a bien positivé la situation.
La rédaction ne me donne pas de soucis ( j'ai un bon niveau universitaire ) mais cela ne veut pas dire que la chose sera aisée, sur le fond des idées, pour obtenir de bonnes notes !
Ce que je sais, c'est que j'ai affaire à forte partie avec ma kH et que l'erreur à ne pas commettre est de la sousestimer. Elle sait très bien déceler les élèves qui ont copié entre eux les devoirs, détecter la prose des parents qui ont aidé abusivement et connaît aussi les méandres et ressources de l'internet. Je ne vais pas m'aventurer à jouer au plus malin et à passer bien plus de temps qu'il ne faut à cela, j'aspire aussi aux loisirs comme tout le monde ...J'aurai aussi vite fait de rédiger au mieux.
Et puis, "le zéro pointé" qui vaut à ses élèves convocation des parents, annotation du cahier de liaison et travail à refaire se traduirait pour moi par des semaines supplémentaires d'encagement ( au moins ).
çà va être drôle de voir la suite ...
De là à donner de l'idée aux autres kH et à concourrir, prudence, prudence ....

Titre: Re : Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le janvier 31, 2015, 09:19:38 pm
" Peut-on et doit-on avoir de la compassion pour le porteur permanent d'une cage de chasteté ?".
[...]
çà va être drôle de voir la suite ...
De là à donner de l'idée aux autres kH et à concourir, prudence, prudence ....

En complément des questions sur la question soulevées par Lio, il me semble important de penser aux références les plus appropriées face à ce sujet.

On n'évitera sans doute pas quelques classiques tels que Montaigne sur l'humanité du porteur et de celui ou de celle doué(e) de compassion ("chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition", "Qui craint de souffrir souffre déjà de ce qu’il craint", "Or les loix se maintiennent en credit, non par ce qu’elles sont justes, mais par ce qu’elles sont loix."), Rousseau sur la liberté abandonnée par l'encagé ("Un simulacre de liberté fait endurer plus patiemment la servitude", "Les âmes humaines veulent être accouplées pour valoir tout leur prix", "Je ne sais quelle volupté qui n'a rien d'âcre et de sensuel"). Voltaire sur le caractère paradoxal de l'encagement ("Dieu n'a créé les femmes que pour apprivoiser les hommes", "C'est une des superstitions de l'esprit humain d'avoir imaginé que la virginité pouvait être une vertu", "Le système de l'égalité m'a toujours paru l'orgueil d'un fou", "On ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas.")

Mais malgré la spécialité de littérature classique de la KH qui pose cette question, il parait inévitable d'aborder des auteurs plus "pointus".

Ainsi Sade est incontournable et curieusement il plaidera plutôt pour un statut de victime de l'encagé tout en montrant que la réelle souffrance peut survenir lors de la libération plutôt que dans l'emprisonnement des parties génitales ("C'est l'instant du réveil qui est le plus fatal pour les infortunés ; le calme des idées, l'oubli instantané de leurs maux, tout les rappelle au malheur avec plus de force, tout leur en rend alors le poids plus onéreux")

Michel Foucault lui-même praticien de relations D/S mais il faut éviter l'anachronisme car la pratique de la cage de chasteté permanente n'existait pas encore (Wikipédia B/D/S/M : Selon Michel Foucault, « on peut dire que le S/M est l'érotisation du pouvoir, l'érotisation de rapports stratégiques » pour une source de plaisir physique, plutôt que la sexualisation de la souffrance et de la violence. Pour le philosophe « ce n'est pas la première fois que des gens utilisent les rapports stratégiques comme source de plaisir. Il y avait, au Moyen Âge, par exemple, la tradition de l'amour courtois, avec le troubadour, la manière dont s'instauraient les rapports amoureux entre la dame et son amant)

Dans une lecture historique (Deleuze ?), on doit considérer que la relation d'encagement permanent, pour récente qu'elle soit, constitue le prolongement, sinon un aboutissement de la réévaluation des rapports homme-femme telle qu'elle a émergé au long du XXème siècle dans la littérature et dans des pratiques minoritaires souvent considérées comme déviantes.
Sacher Masoch - La Vénus à la fourrure ("Toute douleur, toute félicité sont d'abord théâtrales", ...) l'initie au XIXème

Jean(ne) de Berg (et Alain Robe-Grillet)
Nombreux autres auteurs ou artistes de Rock n roll par exemple.

Mais surtout, c'est une vision bien plus heureuse de l'encagement permanent qui doit être interrogée.
Alain - Propos sur le bonheur ("On n’aime guère un bonheur qui vous tombe ; on veut l’avoir fait", "Plus l'existence est difficile, mieux on supporte les peines et mieux on jouit des plaisirs.", "Les plaisirs de l'amour font oublier l'amour du plaisir", "Espérer, c'est être heureux", « Refais chaque jour le serment d’être heureux. »)

Ce n'est qu'au XXIème siècle que l'encagement permanent devient une pratique documentée et reconnue par les praticiens eux-mêmes. L'apparition récente du phénomène conduit à se demander si sa filiation au moins littéraire avec le sadisme, le masochisme et ce qu'il a été convenu d'appeler la D/S voue le porteur de cage à une position de victime, que ce soit de ses propres pulsions ou de celle qui détient la clé.
 
Sylvia Labiche, Sarah Jameson - les théoriciennes et prosélytes de l'encagement permanent qui se fondent sur leur expérience avec leur conjoint.
Montrer la rupture conceptuelle avec le B/D/S/M alors que le jeu 24/7 devient une nouvelle forme de relation dans le couple, mais aussi de relation sociale...

Du point de vue de l'encagé, du point de vue de la KH  y aurait-il une vertu à percevoir ou ressentir la souffrance du porteur de la cage, et à être poussé à y remédier ?

En dehors de ce cercle intime, c'est le respect des libertés qui s'impose.
Pour le porteur de cage, il reste un adulte consentant toujours libre d'interrompre son vœu si la cage est plus une souffrance qu'un épanouissement.

On a envie de dire "oui la KH peut avoir de la compassion et choisir de libérer l'encagé permanent de temps à autre mais ce n'est en aucun cas un devoir puisque la souffrance de l'encagé est librement consentie et dédiée à l'engagement envers la KH et à son plaisir dans le respect total de sa liberté à elle"


Ouf ! y a vraiment du boulot sur un pareil sujet.

C'est tout en vrac. Tu as raison, prudence avant de se mettre dans ta situation, cher Conversation, envers nos propres KH...
Bon courage à toi, j'espère t'être de quelque utilité !
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le février 01, 2015, 10:41:25 pm
Suite...

Schopenhauer : "Une chasteté volontaire et parfaite est le premier pas dans la voie de l’ascétisme, ou de la négation du vouloir-vivre. La chasteté nie cette affirmation de la Volonté, qui va au delà de la vie de l’individu ; elle marque ainsi que la Volonté se supprime elle-même", ... "cet homme, qui dans chaque être se reconnaît lui-même, ce qui fait le plus intime et le plus vrai de lui-même, considère aussi les infinies douleurs de tout ce qui vit comme étant ses propres douleurs, et ainsi fait sienne la misère du monde entier. Désormais nulle souffrance ne lui est étrangère. Toutes les douleurs des autres, ces souffrances qu’il voit et qu’il peut si rarement adoucir, celles dont il a connaissance indirectement, et celles même enfin qu’il sait possibles, pèsent sur son cœur, comme si elles étaient les siennes"

Le port de la cage de chasteté serait donc source et non objet de de la compassion ?
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le février 10, 2015, 06:37:24 pm
Voilà !
J'ai prévenu ma kH épouse que je lui remettrai demain mon travail. J'aspire à en finir et à ne plus me prendre le chou à phosphorer. Et puis, suite à son "cadeau de Noel" ( ma nouvelle cage avec 50 jours de rodage, cad à dire sans aucune sortie possible ce qui me fait 60 jours de chasteté forcée car j'étais en cage depuis 10 jours quand Noel est arrivé ), je dois sortir ce vendredi 13 /02 et je ne veux pas retarder ce moment ( çà me fait long avec juste une seule traite )  puisque par ailleurs, je dois rester en cage tant que le devoir n'est pas remis ..et noté.
Je pense que Madame, par curiosité et avant les vacances, va vite le lire ...et le noter.

Elle m'a précisé que cette "dissertation éducative " devait être considérée comme un jeu devant ancrer davantage nos postures dans nos rôles respectifs et conforter nos rapports. Bien entendu, dans un jeu, il a des règles à respecter, ne pas devoir tricher et aussi un enjeu pour le pimenter ( les notes ) !
Elle projette une dissert. par trimestre, sur un cycle de deux ou trois ans; les notes seront récapitulées sur le cahier de suivi de mes tâches ménagères et on pourra ainsi avoir des moyennes !!!

Je continue donc à avoir la pression et à être bien drivé par ma kH ...
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: gregauriz le février 11, 2015, 12:59:39 pm
bien bon courage
et si tu nous faisais partager ta dissertation  et la correction qui a suivi
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: joel le février 12, 2015, 08:27:19 am
Oui bon courage , j'espère que tu est bien rasé ou épilé comme moi pour cette durée du port de ta cage ?
Joel
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le février 15, 2015, 03:17:37 pm
Le calendrier de ce we a été très rempli.
Un vendredi 13/02 - jour de chance- veille de la St Valentin.
Du 25/12 au 13/02, çà fait cinquante jours, tout juste le compte pour pouvoir me délivrer pendant quelques heures de ma cage que je devais garder justement 50 jours pour inaugurer ( rôder ) ma nouvelle jail bird très petite offerte le soir de Noël. Test réussi et surtout, une belle fête de la St Valentin rendue ainsi plus intime.
Ce matin, réinstallation de la cage; maintenant, ce sera comme d'hab. selon le bon plaisir de Madame.

Et aussi, début des vacances scolaires de la zone C. Ma KH prof ne souhaitant pas garder de copies à corriger, elle m'a restitué ma dissertation éducative notée.
Un Neuf sur dix ( 9/10 ) ! J'ai été déçu et un peu vexé ....
Voilà l'annotation: " La forme fluide et parfaite n'occulte pas un fond plutôt pauvre et peu inspiré; beaucoup de redites et de lieux communs, absence de référence à un vécu qui aurait donné une tonalité plus personnelle.
Le regard externe sur l'encagement n'est pas le seul à considérer, la KH peut aussi éprouver de la compassion tout en jugeant la cage utile et nécessaire.
Exposé au final pas assez travaillé et un peu superficiel"
Cette note est par ailleurs diminuée de deux points pour la note "administrative" qui sera portée sur le cahier de suivi des travaux ménagers comme indiqué. Même barême que pour les élèves qui, en début d'année, oublient les consignes, que j'ai également ignorées: une copie remise doit comporter le nom de l'auteur, date, intitulé, copie du sujet et espace réservé pour la correction.
Donc, pour ma moyenne, je démarre avec un 7/20...
Ce n 'est qu'un jeu après tout ....
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le février 18, 2015, 02:01:39 am
Bonsoir Conversation,
Neuf sur dix, la note que tu indiques en premier serait brillantissime. Mais tu précises ensuite que c'est sur vingt. Tu es déjà à un niveau honorable et dont à mon avis tu n'as pas à rougir. Il est d'ailleurs préférable que tu commences l'année avec une marge de progression (ta KH semble même prévoir de t'offrir un cycle complet en trois ans !). Avec 9/20 cela veut dire que les bases fondamentales sont déjà en place.
A la lecture de tes appréciations, on remarque que la correctrice demande une meilleure implication de ta part par la référence à des événements vécus, signe qu'elle a mis elle-même la plus grande attention en posant le sujet. D'ailleurs sa remarque sur le fait que la KH peut elle-même ressentir de la compassion révèle non seulement une intentionnalité éducative, mais de surcroit et comme il se doit de la part de tout bon pédagogue, une réelle implication émotionnelle personnelle. Toutefois la suppression de deux points pour des considérations administratives montrent que pour autant, elle sera vigilante à ne pas basculer dans une affectivité qui risquerait de nuire à ta bonne progression...

Pour ma part, je me suis fais engu...er par ma KH et épouse qui m'a fait remarquer très sèchement que je n'aurais pas dû polluer tes devoirs avec mes suggestions envahissantes. Elle n'a pas non plus acheté l'idée de se mettre à corriger mes devoirs éventuels. Comme Lio, je trouve que tu as bien de la chance. Mais j'aurais dû rester plus prudent et mesuré.
Accepte donc toutes mes excuses si jamais j'ai nui à ta concentration par mon enthousiasme intempestif. Je promets solennellement que si tu nous fais partager le sujet qui te sera posé pour le prochain trimestre, je m'abstiendrai de toute intrusion  :-\ :'(
Ceci dit, je me joins aux autres demandes pour espérer lire ton premier devoir !!! Je suis certain qu'il est riche et édifiant...  ::) :P
Amitiés
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le février 18, 2015, 03:07:08 pm
Merci, merci de ton soutien ...
Non, tu n'as rien dérangé du tout, bien au contraire.
Sous le coup de l'émotion, j'ai en effet mal tapé mon texte: en effet, ma note est bien neuf Sur vingt !
J'ai mon scanner HS, donc je ne vois pas trop comment faire lire mon texte et par ailleurs, j'ai un peu de pudeur à le livrer sur la place publique !!!
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le février 18, 2015, 06:16:29 pm
Si j'osais, je te ferais observer que ton avatar n'a pas cette pudeur qui t'honnore !-)
Ca me rappelle la réplique dans une BD de Lauzier, au cours d'une partouze échangiste : "Ah non, un livre, c'est trop personnel. Ca ne se prête pas..."
La suite par MP
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mars 24, 2015, 06:39:55 pm
Ma KH n'est vraiment pas en retard.
J'ai trouvé hier sur mon bureau le sujet de la dissertation éducative n°2 prévue pour le deuxième trimestre qui arrive, selon les règles fixées par mon épouse en février dernier.
Sujet à travailler pour remise de la copie au plus tard dans trois semaines.

"Votre KH, après avoir fermé le cadenas de votre cage, vous dit: "eh bien, maintenant, je te souhaite bien du plaisir pour la suite !".
Vous décidez de lui écrire en réponse ".
Titre: Re : Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le mars 28, 2015, 08:42:13 pm
"Votre KH, après avoir fermé le cadenas de votre cage, vous dit: "eh bien, maintenant, je te souhaite bien du plaisir pour la suite !".
Vous décidez de lui écrire en réponse ".
Formidable que ta KH poursuive ton programme éducatif !

Je vois qu'elle tient compte de ta précédente prestation pour t'aider à te renforcer dans les lacunes qu'elle a identifiées. Elle pratique une véritable individualisation dans sa pédagogie ! Ainsi, ce sujet sous forme d'une interpellation personnelle est d'autant plus impliquant que sous la forme épistolaire. Il va falloir te déboutonner si tu me passes l'expression...

La mise en situation est précise et circonstanciée. On peut bien sûr se demander les événements récents qui précédent cette mise en cage car éventuellement le contraste sera d'autant plus fort avec "la suite". Mais c'est aussi la formule "je te souhaite bien du plaisir" qui est ambivalente : l'ironie supposée n'est pas forcément ennemie d'une compassion sincère. Cette compassion dont ta professeure t'a invitée à ne pas oublier qu'elle puisse l'éprouver.

Ta lettre doit donc lui parler, à Elle. Attention au hors sujet si jamais Elle devait avoir le sentiment que tu parles à une KH anonyme ! C'est d'ailleurs "parce que c'était elle, parce que c'était lui" que, sans doute, l'auteur de la réponse décide de prendre le temps et l'effort de réagir. Alors pourquoi prendre la plume ? Pourquoi choisir de répondre par écrit à une interpellation orale ?

Et puis, au cœur du sujet, il y a ladite "suite" : de quoi s'agit-il ? Chasteté, contrainte, frustration, désir, .... et plus encore le "plaisir". En quoi est-il suscité par cette suite ? ... et donc pourquoi la KH le souhaite, et le souhaite à son encagé...

Voilà un sujet qui va te donner du boulot !!!
Bon courage "je te souhaite bien du plaisir pour la suite"
Elle est forte ta KH, en te posant le sujet elle enclenche le cadenas...
Amicalement
V
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le avril 11, 2015, 03:10:20 pm
Alors ça avance ?  ;)
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le avril 15, 2015, 09:57:58 pm
Eh bien, oui !
Je vous devais la suite, c'est la moindre des choses; seulement, je dispose d'un délai de trois semaines pour remettre ma copie et puis, je viens d'avoir eu à gérer une dispute domestique collatérale.
D'abord la dissertation remise au bout de deux semaines: résultat très médiocre, Madame a trouvé mon "travail" scolaire, impersonnel, des lieux communs pour traiter "le plaisir dans la contrainte". exposé non contextualisé qui fait l'impasse sur le ressenti de la KH ...bref une mauvaise note ne perspective. Elle m'a ensuite "fait son numéro": j'étais paresseux, peu motivé par le jeu mais je lui faisais aussi perdre de son temps précieux à corriger une "merde", ceci pour déboucher sur la mesure suivante: refaire ma copie non notée pendant le week end, étant consigné à la maison sans autorisation de sortie mais nécessité de bien accomplir le ménage du samedi !.
J'ai refait le travail remis dimanche soir dernier, rapidement noté avec cette fois un "douze" honorable pour moi mais, pas suffisant pour avoir la moyenne semestrielle ( 7 + 12 ).
Donc, un malus à accomplir: apprendre par cœur pour ce samedi la fable de La Fontaine: "l'homme et son image" (Livre 1/ 11 ) pas mal choisie d'ailleurs. A réciter parfaitement, sinon ....

Mais ce qui précède a été "pollué" par un pataquès idiot mais bien désagréable pour moi.
Ce dimanche donc, mon épouse prend la décision d'aller se baguenauder en ville en me "plantant " avec ma dissertation "éducative". Elle veut chausser ses boots, ne les trouve pas et s'énerve. Je lui rappelle qu'ils sont en dépôt à sa demande chez le cordonnier et que celui ci sera fermé demain. Je n'ai pas pu comme convenu aller les retirer samedi.
L'affaire aurait peut-être pu en rester là mais voilà, ce dimanche matin, j'étais remonté contre ma KH !
Trois semaines de chasteté et une cage très tyranique cette nuit là m'avaient mis la pression. Le regard moqueur et narquois de Madame en me regardant "appareillé " dans la salle de bains et qui semblait me dire:" mon coco, c'est con que tu ne puisses pas disposer de la clé !" car elle percevait sûrement mes attentes .. tout cela m'a énervé, avec aussi le fait de la voir "se tirer" et se distraire pour la journée ...
Donc, j'ai "balancé" que si je n"avais pas été puni et interdit de sortie par elle, j'aurais pu faire la course. De plus, il lui était loisible d'aller elle-même chercher ses boots ...
Elle n'a pas apprécié évidemment: j'étais un ingrat puisqu'elle me donnait la chance de refaire mon devoir pour éviter une mauvaise note et j'avais du culot de lui dire d'effectuer ma corvée à ma place. Bref, j'aurais bien mérité une sanction.
Je n'ai pas remarqué l'emploi du conditionnel et continué: elle était la championne de la double peine, voire de la triple etc...
L'algarade s'est terminée par un " on verra çà plus tard !"

Ma KH pendant son dimanche a eu le temps de la réflexion et j'ai écopé d'une punition, savoir copier "le guide pratique de la chasteté " de notre Sylvia. J'ai été très secoué, j'ai fait la tête mais Madame a vite remis les choses en place hier: "tu vas arrêter maintenant de faire la gueule, tu n'as qu'à t'en prendre qu'à toi -même ! Tu l'as bien cherché et si tu continues, je t'en remets une couche ..."
Donc, je fais le dos rond mais je ne pense pas pouvoir échapper au pensum.
J'attends la récitation de la Fable pour ensuite plaider ma cause ....
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: encage le avril 19, 2015, 12:24:55 am
Merci pour ce récit.
Excitant, mais ta femme est quand meme tres severe...!
J'espere que tu vas avoir un bon comportement pour avoir moins de punitions.
A bientot, bon courage.
Titre: Re : Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le avril 19, 2015, 11:21:45 pm
un malus à accomplir: apprendre par cœur pour ce samedi la fable de La Fontaine: "l'homme et son image" (Livre 1/ 11 ) pas mal choisie d'ailleurs. A réciter parfaitement, sinon ....

j'ai écopé d'une punition, savoir copier "le guide pratique de la chasteté " de notre Sylvia. J'ai été très secoué, j'ai fait la tête mais Madame a vite remis les choses en place hier: "tu vas arrêter maintenant de faire la gueule, tu n'as qu'à t'en prendre qu'à toi -même ! Tu l'as bien cherché et si tu continues, je t'en remets une couche ..."
Donc, je fais le dos rond mais je ne pense pas pouvoir échapper au pensum.
J'attends la récitation de la Fable pour ensuite plaider ma cause ....

Eh bé. Tu as une KH de haut vol !!!!
J'aime bien tes démêlées conjugales cher Conversation, qui a du mal toi aussi à se soumettre à ta condition. J'y retrouve un peu les miennes et je trouve que c'est une bonne chose de dire ici que la vie en cage n'est pas un long fleuve tranquille. Ne serait-ce que pour ne pas se bercer d'illusions, et surtout pour se donner du courage lorsqu'on traverse de telles crises en se disant qu'elles débouchent toujours sur un progrès au final  ;)

Et puis tu nous ouvres toujours des perspectives culturelles enrichissantes. Ainsi j'apprends simultanément grâce à toi l'existence de cette fable "L'Homme et son image", et qu'il s'agit d'un habile compliment adressé à La Rochefoucaud.
voir : http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/homimag.htm
A se demander si ta KH ne voudrait pas que tu t'appliques dans tes dissertations à lui tresser des louanges avec la même adresse. Que tu la glorifies de manière élogieuse, voire apologétique ?

J'ai quand même une requête à te présenter ; ne pourrais-tu changer ton avatar SVP pour une image moins explicite ? J'aimerais inviter ma KH et épouse vénérée à lire ton journal mais cette photo ne rend pas la chose possible...

Amitiés et bon courage
En espérant que ta condamnation à recopier le livre de Sylvia sera commuée en une peine moins lourde...
V

PS. 12/20, il y a du progrès. Tu pourras bientôt nous faire partager les bonnes pages de tes copies !

Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le avril 26, 2015, 06:48:26 pm
J'ai supprimé mon avatar bien peu esthétique en effet, sans doute produit comme sorte de certification de ma condition.
Mon scanner qui refuse obstinément de "reconnaître" mon ordi. ne me facilite pas la tâche pour communiquer ma prose qui n'est pas forcément de haute volée. C'est pourquoi j'avais pris en photo une fois mes copies de lignes.
Ma KH m'inflige volontiers des lignes à copier car elle considère que  cette punition qui prend du temps permet ainsi d'avoir tout le loisir de réfléchir à la faute commise, bien plus que dix coups de règles sur les doigts qui sont plus vite oubliés !
Sa sévérité procède de notre histoire: à un certain moment, je me suis mis à user et surtout à abuser des plaisirs solitaires en délaissant ma femme et en la frustrant souvent.
La cage a sauvé la situation, elle me cadre, discipline et corrige sous la férule de ma Kh qui apprécie le résultat. J'ai reconnu que sans la cage, "le naturel reviendrait sans doute assez vite au galop". Donc, encagement strict, permanent ...et définitif. Madame en contrepartie de l'obligation que je lui crée ainsi de me "driver" me fait accomplir l'essentiel des travaux ménagers qui sont ainsi contraints et surveillés.
Son comportement directif s'est affirmé et comme elle a besoin aussi de sexe, elle modère mes périodes de chasteté dont elle ne se sert pas systématiquement pour "m'obliger", préférant alors d'autres moyens comme les "travaux écrits ".
Dans l'immédiat, j'ai récité ma fable mais ce ne fut pas facile pour moi de me trouver debout devant Madame, les mains dans le dos, à devoir réciter correctement, j'étais intimidé comme pas un !
Pour le reste, je vais devoir copier le guide pratique à la salle à manger, le dos tourné à la tV, en présence de ma KH qui me verra ainsi travailler en sa compagnie quand elle corrige ou prépare ses cours .... c'est ainsi ...
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: encage le mai 08, 2015, 11:36:18 am
Bonjour,
Ou en est ta punition en cours?
1900 lignes a recopier c'est ca?
La punition est tombée comme ca, pour education, ou suite a betise?
Une fois tombee meme si bon comportement, c'est trop tard?
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mai 08, 2015, 04:43:57 pm
Oui, la copie du "guide pratique de la chasteté " est toujours en cours ...
Selon mon estimation, cela me fait 1900 lignes à copier; c'est plus long que de copier x fois le même pensum répétitif ou de conjuguer car il faut lire le texte à copier. 25 heures de "travail" en gros.
J'en suis à la moitié mais ma KH commence à s'impatienter et ( voir mon message sur les pointes de discipline ) m'a fait placer ce matin même les pointes que je vais garder tant que le travail ne sera pas fini.
Je vais donc mettre à profit les temps libres de ce we pour avancer ....
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: encage le mai 08, 2015, 08:40:10 pm
Ah oui, quand meme. Mais en effet je pense que c'est une bonne sanction pour toi, ca te fait réfléchir a tes betises...
Quel est ton regime normal niveau sexe? Par exemple quand tu te tiens bien, as tu le droit plus souvent, ou des choses plus agréables? Quelles sont les durées, etc?
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mai 08, 2015, 10:02:00 pm
Niveau rapports, je dirai que le rythme de Madame est de deux à trois par mois mais elle n'est pas hyper portée sur le sexe et peut  espacer cette cadence moyenne s'il le faut sans faire un sacrifice immense.
Elle ne tolère absolument pas les masturbations qui ont justifié ma mise en cage et comme je l'ai déjà écrit par ailleurs plusieurs fois, je reconnais en avoir abusé et mériter en partie le régime auquel on me soumet maintenant. J'ai une sexualité plus "active" et une vidange prostatique serait souvent la bienvenue mais ma kH l'ignore. C'est le retour de bâton, je l'ai frustrée plus jeune, c'est à mon tour de pâtir .
çà peut paraître primaire mais avec ma femme, c'est ainsi ...Elle est directive en ayant bien assimilé le guide pratique et c'est surtout à moi à me plier à son bon plaisir et pas l'inverse !
Pour nos rapports, elle m'en fait toujours part au tout dernier moment, je n'ai pas intérêt à renacler et je ne quitte la cage que très peu de temps aussi ....
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: tyco26 le mai 08, 2015, 10:18:39 pm
C'est rude comme régime, finalement tu ne verrais  quasiment pas la différence si tu étais encagé définitivement  :-\
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mai 09, 2015, 01:41:14 pm
Il y a "des fenêtres de tir" !
Simplement, c'est ma kH qui décide selon son bon plaisir et selon ses besoins, à moi de m'adapter.
Si mon comportement le mérite, il peut y avoir sanction soit par un "différé de sortie" qui convient à Madame soit par un autre style de pénitence ( ménage, lignes à copier ) si elle ne veut pas se lier les mains ou si la faute commise l'inspire.
Avant la cage, certains conflits domestiques généraient des bouderies, des "gueules pas possible " pendant plusieurs jours. Maintenant, mon épouse a effectué un retournement complet de caractère avec la cage qui a permis de simplifier les choses et de "crever les abcès", on est tout de suite quitte et on n'y pense plus.
Exemple récent: en consultant ensemble l'ordinateur, mon épouse trouve que je ne manipule pas la souris à son bon tempo, fais ceci, pas cela etc... au bout d'un moment, perdant un peu patience, je lui dis: " tiens, prends toi-même la main, ce que tu peux être chiante ! ". Pas méchant mais un cri du coeur spontané.
Réaction de ma KH: " on ne traite pas sa femme ainsi ! tu garderas ta cage dix jours de plus pour bien te le rappeler !".
Affaire réglée, soldée sur le champ. Efficace, court, rien à ajouter. Le couple passe à autre chose; pour Madame, j'expie; quant à moi, j'en tire les conclusions ...
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: tyco26 le mai 09, 2015, 02:01:54 pm
Merci pour le précision c'est plus clair...
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: vdedomi le mai 15, 2015, 01:12:06 am
Bonjour cher Conversation,
J'ai profité de ce WE prolongé et pluvieux que nous passons au bord de la mer sans enfants pour proposer à ma femme et KH de lire ce sujet (merci au fait pour avoir modifié ton avatar !-).
Elle a tout lu avec attention. Voici sa réaction que je ne résiste pas à vous faire partager "eh bien, tu as beaucoup plus de chance que ce garçon car je suis bien moins sévère que sa femme. Réjouis-toi que je sois moins stricte et rends-toi compte de la reconnaissance que tu dois avoir pour moi"...

Puis elle a ajouté, "mais il est passé où celui qui donne toujours raison aux femmes ? Je l'aime bien aussi celui-là".
Mon cher Lio il s'agit de toi. J'espère que tu goûtes le compliment...

Titre: Re : Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: Liocked24/7 le mai 15, 2015, 11:12:38 pm
Puis elle a ajouté, "mais il est passé où celui qui donne toujours raison aux femmes ? Je l'aime bien aussi celui-là".
Mon cher Lio il s'agit de toi. J'espère que tu goûtes le compliment...
J'en mesure tout le privilège ...  et il me donne envie de ne pas écouter LaFontaine et dire (pour une fois) :"tout flatteur vivant aux dépens de celui qui l'écoute, j'ai bien envie de faire une exception pour toi !"  ;)

Mais j'ai surtout envie d'ajouter que nous sommes TOUS ici pour affirmer haut et fort la suprématie de nos chères et tendres !
Alors, leur "donner raison" est bien le minimum que nous puissions faire, il me semble  :)
Lio
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mai 20, 2015, 08:57:40 pm
Le pont de l'Ascension m'a permis de sacrifier en soirée du temps pour finir ma punition et remettre à ma kH une version manuscrite ( et donc inestimable ) du "guide pratique de la cage de chasteté " de S. Labiche. 66 feuillets pour 1920 lignes ( selon mon écriture bien entendu ! ).
Le sort a voulu que nous visitions, à l'occasion d'une virée au Mont St Michel, le musée des manuscrits d'Avranches ( scriptorial, dépôt des manuscrits bénédictins du MSMichel ); mon épouse m'a copieusement chambré sur mes progrès à réaliser en matière de calligraphie ! .Me faire "chambrer" fait partie du jeu ....mais j'ai ri "jaune"
car à notre retour, il me fallait écrire un supplément de lignes; trois feuilles de la pénitence remise contenant une rature ou surcharge, ma KH les a annulé au gros feutre et demandé de les refaire d'abord en double puis trois fois pour avoir soupiré bien fort pour protester ( soit 270 lignes de plus ).
Le guide manuscrit a été placé dans un classeur bien en vue dans notre chambre ...
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mai 21, 2015, 04:32:48 pm
C'est fait !
Réponse "smash" comme dirait l'ami Lio:
" Oh, si pour avoir des admirateurs, il me suffit de te faire copier des lignes quand tu déconneras, ce n'est pas un problème !"
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mai 21, 2015, 08:49:07 pm
Oui, mais avec réticence au départ; j'ai réfléchi un bon moment ...
D'abord, je n'aime pas trop que Madame sache tout ce que je raconte et ce que j'exprime avec plus de franchise sur le Forum ( elle ne connaît pas mon mot de passe ), je m'y confie, cela me fait du bien et il y a un peu de mon jardin secret.
Ensuite, ma KH n'a pas besoin d'être encouragée sur le plan de son soin à contenir mon côté "macho" ( que je concède volontiers ) mais j'ai considéré qu'en fait, cela ne changerait rien à son logiciel .....je pense que les carottes sont cuites, qu'elle m'a bien mis le grappin dessus comme on dit et que cela me convient au fond même si, forcément, il y a de temps en temps des mouvements d'humeur de ma part !
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: encage le mai 21, 2015, 11:26:08 pm
Bravo pour avoir fini ta punition.
Je trouve Mme severe, mais comme tu l'as dit par toi meme par le passé, si on regarde de plus loin c'est assez occasionnel et elle n'est donc pas si severe..... selon toi.

Donc la il faut que tu te tiennes tranquille pour ne pas que ca retombe? Ca peut retomber a tout moment, comme peuvent se passer des mois si tu te tiens bien?

En cas de bonne tenue est il quand meme probable que ca retombe ne serait ce que pour "education"? Te menace t elle parfois, avant? As tu un avertissement?

C'est rare que ca soit aussi long?

Ta KH estime que c'est le plus adapté pour te faire reflechir? Tu confirmes qu'ensuite tu te tiens mieux?

Tous les details m'interessent...

Merci et bravo....
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le mai 22, 2015, 01:35:35 pm
Pour répondre à "encagé" d'abord.
Dans ce Forum, je réalise que l'on confie plus volontiers et facilement ce qui ne va pas alors qu'au quotidien, je vis aussi une vie de couple accomplie, avec de l'amour et de la complicité.
Mais il y a aussi des lignes rouges à ne pas franchir, ce qui n'est pas incompatible avec ce qui précède.
J'ai accepté de devoir porter une cage à cause de mes masturbations et cette cage m'a aussi transformé en m'incitant à être moins égoïste et plus attentif à ma KH, c'est vrai. Il m'a fallu tout de même me plier, j'ai été un peu rebelle au début, mon épouse s'en souvient, quand la PDM est arrivée. Elle a dû "batailler" un peu et l'ai été privé de télé pendant 3 mois ! Je me suis rendu, c'était la fin de ma "résistance" !!!
Depuis, s'agissant de la cage, je dois en accepter les règles simples, c'est tout ( ne pas en parler, attendre que la kH décide, ne pas ergoter ou discuter, ne pas me masturber avec ! ).
Et puis, comme je l'ai déjà dit dans d'autre messages, la cage est devenue peu à peu un auxiliaire de discipline conjugale pratique. Madame l'applique sans remord ( "qui aime bien, châtie bien"). Exemple de ligne rouge: mon épouse est très susceptible et ne supporte absolument pas d'être houspillée en public, même sans préméditation et dans le feu de l'action: ainsi, une fois, lors du passage en caisse d'une grande surface avec un gros caddy, je lui dis:" mais fais donc attention, bon dieu ..pour me passer les articles " avec évidemment un ton sévère mais devant la caissière.
Avant la cage, çà aurait été les vifs reproches, la gueule pas possible, devoir m'excuser etc...
Avec la cage, la pénitence donc, seche et définitive "tu resteras x jours de plus en cage " ou '"tu me copieras x fois tel pensum", affaire soldée, réglée, on n'en parle plus !
Mais je suis puni.
Ce sont donc certaines lignes rouges qui sont concernées mais le problème, c'est que comme dans l'exemple cité, les choses se passent aussi de manière un peu incontrôlées et dans le feu de l'action, sinon je sais "déminer" le terrain.
Oui, je peux aussi être prévenu que, la prochaine fois ...

Et puis, ma KH a pris goût au pouvoir de l'autorité et à ne pas être trop contrariée, à être servie, c'est humain ...

Pour "Anton":

réflexion de Madame: " mais celui-là, c'est un petit rigolot ! quand il m'aura conjugué 100 fois un pensum, il fera moins le fayot ..."
Voilà puisque tu veux tout savoir ...
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: encage le juillet 08, 2015, 05:48:10 pm
Bonjour,
Je viens de me prendre 100 lignes a copier "Je ne dois pas mater comme un porc sans penser a ma femme. Je ne dois pas etre grognon et je dois etre plus attentionné".
Je m'y mets de suite il faut que ca soit terminé pour quand ma femme rentre.
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: encage le juillet 09, 2015, 10:21:14 am
C'est fait, environ 1 minute par ligne (mais la ligne a copier est longue). Soit environ 1h30 a écrire. Je ne pensais pas me prendre autant de lignes... ca fait bien réfléchir c'est efficace. Ca calme aussi quand on pense trop au sexe.
Titre: Re : devenir l'élève de sa kH, quelle situation !
Posté par: conversation le août 04, 2015, 08:58:19 pm
Une minute par ligne est en effet ce qu'il faut compter.
Si j'écope de 500 lignes, je sais d'avance qu'il me faudra 5 heures pour les réaliser.
Ma KH me soumet à des exigences qui ne sont pas anodines: écrire lisiblement, de manière appliquée et surtout sans aucune surcharge, ce qui implique de la concentration et de ne pas aller trop vite.
Car, en plus, je dois rédiger sur des copies doubles. Quand il m'est arrivé de "merder" sur la page quatre, cela veut dire que je peux jeter à la poubelle au moins 120 lignes; çà m'est arrivé.
Et si je présente malgré tout la copie avec son défaut, celui-ci sera sans doute détecté et je devrai recommencer trois fois cette copie.
Donc, ma kH, quand elle me punit, sait s'y prendre ...