Auteur Sujet: Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale  (Lu 4733 fois)

Pinckcorbeau, taz, waspman, Lady Val et 9 Invités sur ce sujet

Hors ligne Titou

  • Expert
  • *****
  • Messages: 1307
  • Popularité : +684/-80
  • Sexe: Homme
  • DADO 23 Nov19 DDDO 1er Dec19
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: En couple
  • Type de cage: Mini-cage métal
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #40 le: décembre 03, 2019, 08:35:19 am »
Bonjour Anton,

N'en profite pas pour renouer avec de vieilles habitudes, ce serait dommage !

Claire te met à l'épreuve pour bien te tenir,
Elle a enlevé les roulettes du vélo  ;)

TITOU.

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #41 le: décembre 04, 2019, 03:19:17 am »

Elle a enlevé les roulettes du vélo  ;)


Bonjour,

intéressante image ...  tu penses que la cage est une aide destinée à une personnalité non encore aboutie ?  Et que quand "l'enfant" devient adulte, on peut l'enlever ?

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #42 le: décembre 04, 2019, 04:00:48 am »
Voilà  .....  comme cela était prévisible, ça ne se passe pas bien .....

Si j'arrive tout de même à ne pas me "toucher", je suis (très) mai luné, mauvaise volonté, voire sabotage en prime, ce qui m'effraie, car ce n'est pas du tout mon genre.
Alors j'essaie d'automatiser au maximum ce que j'ai à faire, de ne pas réfléchir et d'exécuter simplement ce que Claire me demande.
Mais c'est un effort très fatigant pour arriver à réaliser des choses très courantes.
Je me dis que quand on a vécu en CMC, il est déjà difficile d'y entrer et de soutenir le rythme, mais alors en sortir ......   l'horreur ..   :(

Claire, de son côté, semble plus dégagée.
Elle m'avait fait sentir depuis quelque temps son désintérêt.

Et, élément assez curieux, auquel je ne m'attendais pas, elle m'a aussi exprimé sa tristesse de n'avoir pu partager sa "nouvelle vie" de Kh avec une autre femme.
Elle en avait à l'époque parlé ouvertement à deux de ses amies, et à mots couverts avec deux autres.
L'échec avait été total. Les deux premières ont "tabouisé" complètement le sujet, et Claire m'a dit que  "c'est avec difficulté et une sorte de charité généreuse qu'elles l'ont gardé comme amie" , et les deux autres ont bloqué tellement vite la conversation qu'une grande gêne s'est installée.

Claire m'en veut-elle pour cela ?  Pour avoir participé à une sorte d'isolement social qu'il lui faut aujourd'hui soigner et rattraper ?
Pense-t-elle que tout cela est une "anormalité" qu'il faudrait aujourd'hui rayer de la carte pour retrouver la "normalité" des couples autour d'elle ?
(ceux qui s'engueulent et se trahissent, qui se séparent et qui divorcent)

Quelle étrange route  ....


Hors ligne PerleRare

  • Femme KH
  • Initié
  • *****
  • Messages: 22
  • Popularité : +14/-1
  • Sexe: Femme
  • Femme heureuse
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: libre
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #43 le: décembre 05, 2019, 08:35:14 pm »

Claire, de son côté, semble plus dégagée.
Elle m'avait fait sentir depuis quelque temps son désintérêt.

Et, élément assez curieux, auquel je ne m'attendais pas, elle m'a aussi exprimé sa tristesse de n'avoir pu partager sa "nouvelle vie" de Kh avec une autre femme.
Elle en avait à l'époque parlé ouvertement à deux de ses amies, et à mots couverts avec deux autres.
L'échec avait été total. Les deux premières ont "tabouisé" complètement le sujet, et Claire m'a dit que  "c'est avec difficulté et une sorte de charité généreuse qu'elles l'ont gardé comme amie" , et les deux autres ont bloqué tellement vite la conversation qu'une grande gêne s'est installée.
 

Je comprends la réaction de Claire concernant sa tristesse de n'avoir pu partager sa vie de KH avec une autre femme.

Pour l'homme, la "nouvelle vie" correspond à des problèmes physiques avec la cage et à faire confiance aveuglément à sa KH (ce qui est son souhait!). De plus, les membres du forum vous supportent avec ces petits problèmes physiques…

Pour la femme c'est complètement différent! Nous, nous devons réapprendre à vivre notre sexualité différemment avec l'arrivée de la cage. Nous sommes habituées avec l'éducation reçu et les conventions sociales à ne pas prendre l'initiative des préliminaires entre autres pour être une "bonne épouse" et non pas la femme à la cuisse légère. Les femmes ont appris à cacher leur désir. S'exprimer en tant que personne voulant du sexe (oh! cochonne comme un homme, nymphomane, …) ou contrôlant la queue et les jouissances de son mari (castrante!) ne se dit pas notre cercle d'amis, ni ailleurs d'ailleurs! C'est le grand obstacle qu'a eu ta charmante Claire.

La femme a besoin, en général, de se sentir "dans la bonne voie" dans sa vie de couple et dans son foyer. Elle veut partager avec ses amies ou collègues ce qu'elle vit. Or, avec la gynarchie et/ou CMC, c'est pratiquement impossible car les 2 sont tabous. Si, au cours d'une rencontre entre femmes, l'une d'elles ose dire qu'elle connait ou pratique la CMC, son couple sera perçu comme déviant sexuellement ou au pire, une autre femme dira "ok, c'est un jeu bdsm d'un soir…" Ça m'étonnerait beaucoup qu'une autre femme dise "ah oui! moi aussi!" Donc, elle se sent isolée et jugée par ses complices les plus proches d'elle! Elle n'a donc pratiquement aucune référence sur ses choix hormis sur internet qui est souvent une source peu fiable où l'on lit une chose et son contraire en deçà de 5 minutes!! Pour apprendre à cuisiner, on a eu l'exemple de notre mères, nos tantes, les livres, les émissions télé … Mais parler de gynarchie entres amies et il arrive exactement ou pire que les comportements reçus Claire avec laquelle je compatie!

La femme doit souvent être très ferme envers son mari encagé qui pleurniche et crie à l'injustice et manigance pour pouvoir être libéré! Encore, elle n'a aucune référence ou une autre personne qui lui dit que ce n'est que du caprice de son homme. Quand on adopte un chiot, on trouve plein d'aide sur comment le mettre propre, le socialiser, … Mais rien pour le mâle en rut encagé!! C'est une grande charge psychologique et sans soutien! Avoir une mentore ferait tellement de bien, un "vas-y continue, tu vas atteindre ton objectif!" doit être une bénédiction dans les coups dures!

J'ai réussi à demander de l'aide d'une autre femme qui est en gynarchie et CMC et elle a accepté de m'épauler… Je ne suis plus seule devant les plaintes de vous, les mâles insoumis!

Glorifiez la patience et la justesse des décisions de votre maitresse, déesse et madame; elles le mérite tellement car elles sont mal perçue, isolée à garder secrète leur vie gynarchique!

Je dis Bravo les KH!!!

PerleRare

Hors ligne margotdenis

  • Expert
  • *****
  • Messages: 302
  • Popularité : +83/-51
  • Sexe: Homme
  • DDDO: 26/12/2018 DDDL: 30/11(30)
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
  • Type de cage: Tour de Londres (RedChili)
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #44 le: décembre 06, 2019, 09:43:44 pm »
Bonjour Madame PerleRare,

Vos propos sont justes et soulignent bien la difficulté pour une Femme d'endosser ce nouveau rôle de Keyholder dans la vie courante. Il n'est pas facile pour une Femme d'être à la fois une Épouse, une Mère, une Femme active, une Keyholder, une Dominatrice, une Maîtresse... D'ailleurs il n'est pas possible d'être tout cela à la fois, mais de changer de rôle selon les moments qui se présentent.

Il est également difficile de s'afficher comme une Femme Keyholder et de partager ses impressions avec autrui. De nombreux Tabous persistent dans notre société. Parler ouvertement de sexualité n'est pas chose facile, alors parler de chasteté masculine de façon publique... Osez évoquer la chose ne se fait pas avec n'importe qui. Nous avons la chance de connaitre des amis(es) très ouverts, avec lesquels nous pouvons parler librement. Nous avons également trouver dans le milieu libertin, une liberté qui nous séduit beaucoup. Il est sans doute plus facile de parler de sexualité et de chasteté dans une soirée libertine, que dans un repas entre copains!

Mon épouse aimerait certainement pourvoir parler et échanger avec d'autres Keyholder. Mesdames je ne peux que vous encourager à organiser des soirées/rencontres entre Keyholder, créer une association, un blog, je ne sais quoi d'autre qui vous permettent de partager, d'échanger... pour ne plus rester isolées, ni dans le secret de la Gynarchie.

D
sous-mâle, EJP, soumis, encagé permanent 24/7 sous le contrôle et au service de Madame Margot.

DDDL: 17/02(48)-26/04(68)-31/05(35)-13/07(43)-31/08(49)-30/09(30)-31/10(31)-30/11(30)

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #45 le: décembre 07, 2019, 05:28:50 am »

Je comprends la réaction de Claire concernant sa tristesse de n'avoir pu partager sa vie de KH avec une autre femme.
 
Pour la femme c'est complètement différent! Nous, nous devons réapprendre à vivre notre sexualité différemment avec l'arrivée de la cage. Nous sommes habituées avec l'éducation reçue et les conventions sociales à ne pas prendre l'initiative des préliminaires entre autres pour être une "bonne épouse" et non pas la femme à la cuisse légère. Les femmes ont appris à cacher leur désir. S'exprimer en tant que personne voulant du sexe (oh! cochonne comme un homme, nymphomane, …) ou contrôlant la queue et les jouissances de son mari (castrante!) ne se dit pas notre cercle d'amis, ni ailleurs d'ailleurs! C'est le grand obstacle qu'a eu ta charmante Claire.

La femme a besoin, en général, de se sentir "dans la bonne voie" dans sa vie de couple et dans son foyer. Elle veut partager avec ses amies ou collègues ce qu'elle vit. Or, avec la gynarchie et/ou CMC, c'est pratiquement impossible car les 2 sont tabous. Si, au cours d'une rencontre entre femmes, l'une d'elles ose dire qu'elle connait ou pratique la CMC, son couple sera perçu comme déviant sexuellement ou au pire, une autre femme dira "ok, c'est un jeu bdsm d'un soir…" Ça m'étonnerait beaucoup qu'une autre femme dise "ah oui! moi aussi!" Donc, elle se sent isolée et jugée par ses complices les plus proches d'elle! Mais parler de gynarchie entre amies et il arrive exactement ou pire que les comportements qu'a reçus Claire avec laquelle je compatis !
 
J'ai réussi à demander de l'aide d'une autre femme qui est en gynarchie et CMC et elle a accepté de m'épauler… Je ne suis plus seule devant les plaintes de vous, les mâles insoumis!

Glorifiez la patience et la justesse des décisions de votre maitresse, déesse et madame; elles le mérite tellement car elles sont mal perçue, isolée à garder secrète leur vie gynarchique!

Je dis Bravo les KH!!!

PerleRare

Merci Madame, pour ces commentaires qui montrent bien que le problème de la gynarchie est aussi un problème de communication entre femmes.
Si je le pouvais, j'aiderais volontiers Claire en cela, mais je ne peux pas "fabriquer"  des copines KH (ou au moins intéressées), quand elles n'existent pas. Ou ne veulent surtout pas exister .... 

Mais entretemps nous avons, Claire et moi, repris nos échanges, car heureusement, nous nous parlons toujours de nos difficultés respectives.
Je lui ai dit comme il était difficile pour moi de m'auto-contrôler, et elle m'a dit qu'elle tenait aux résultats obtenus avec moi.
Elle ne veut en aucun cas revenir en arrière, et retrouver nos "anciennes" relations conjugales, qui étaient un affrontement constant.
Et moi, de mon côté, je l'ai déjà dit, je me sens dans une grande insécurité en l'absence de cadre, d'autorité et de discipline.

Claire et moi devrions donc nous entendre, n'est-ce pas ? .....
Ah oui  ....   mais c'est oublier plusieurs choses :

- d'abord la "charge" que cela représente pour elle. Une charge plus "psychique" ou "morale" que matérielle ....   car Claire, si j'ai bien compris, n'aurait pas envie d'établir un rapport de dominance envers son mari.
En tant que femme, elle ne veut bien sûr plus être dominée par son époux comme du temps de ses grands-parents, puis elle voit l'égalité dans un couple comme un très grand danger potentiel qui mène facilement à des conflits graves, mais elle ne veut pas non plus dominer.
En fait , elle ne souhaite aucune option ....  et cela la fait sourire, car elle se rend bien compte de l'étrangeté de la situation .....

- ensuite, on vient d'en parler, l'échec total de la CMC dans notre société. Il vaut mieux se droguer, être alcoolique, célibataire, dépressive, malade, abandonnée, qu'être KH. C'est interdit, impossible. Et une femme, Perle Rare le dit mieux que moi, a besoin de "socialiser" sa vie, d'avoir des amies avec qui parler et vivre les mêmes choses .....

- et enfin, ce doute sur ma pauvre personne ....  car, en tant qu'homme acceptant la CMC, suis-je un "homme du futur" , ou au contraire une espèce de taré, un débile, qui ferait bien mieux de retrouver au plus vite sa nature de mâle au lieu de rêver bêtement à se soumettre à madame. Comme ça, je redeviendrai enfin normal, et comme tout le monde, je pourrais de nouveau engueuler ma femme en public, l'obliger à baiser quand je veux, gâcher ses beaux moments, critiquer tout ce qu'elle fait, et l'humilier devant ses amis, sa famille et ses enfants.
Ensuite on pourrait se disputer, hurler tard le soir dans la maison, claquer les portes, se faire la gueule, et puis enfin, quand on serait lassé de rester en face à face, aller voir des avocats pour le divorce, ce qui ouvre un nouveau chapitre dans la vie et qui peut durer plusieurs années, avec le partage judiciaire, la pension compensatoire et tous autres divertissements coûteux ....

En réalité, je ne sais pas pourquoi la CMC ça semble être un Everest insurmontable, une Muraille de Chine ........

Hors ligne PerleRare

  • Femme KH
  • Initié
  • *****
  • Messages: 22
  • Popularité : +14/-1
  • Sexe: Femme
  • Femme heureuse
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: libre
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #46 le: décembre 10, 2019, 09:30:18 pm »
Bonsoir Anton,
Je sens dans ton intervention le désir de pouvoir soutenir ton épouse, la charmante Claire, mais tu reconnais aussi ta limite à le faire. De plus, tu soulèves très clairement ton besoin de structure et d'encadrement qui te permettent d'être l'homme que tu désires pour ta kh.

La femme veut être avec un homme qui la respecte et croit en elle. Si elle doit se comporter avec lui comme sa mère qui lui fait des réprimandes et la morale ou alors comme avec ses enfants-adolescents qui veulent tout négocier... la charge de tout prendre en main pour avoir un milieu de vie adéquat devient très lourde! Quand elle s'est engagée avec toi, elle savait tes travers mais elle ne voulait pas être ta mère mais bien ton amante!

La ks est ton amante et tu es son amant. T'encager est une remise de ta sexualité entre ses mains; un engagement sexuel de ta part avec de beaux suppléments pour elle (meilleur caractère, amant qui veut que le bonheur de sa douce, etc.). Si il faut que madame te dirige au bâton, la "job" de kh n'est pas l'épanouissement qu'elle souhaite pour elle et son couple.

Claire veut le meilleur pour elle et pour toi! Elle sait que les confrontations de jadis ne mènent à rien. Mais peut-elle seulement te guider et te soutenir avec des mots et des gestes et non pas comme un ado rebelle qu'on doit toujours suivre de l'oeil et réprimander?

Entre un ado vindicatif ou un mari insoumis tu choisirais quoi Anton?
Claire sait et, je l'espère, est consciente de ton besoin d'encadrement mais jouer les marâtres au bâton n'est pas bien marrant!

Bonne réflexion, apprécie le bonheur d'avoir une telle femme à tes côtés et ne demandes pas la lune et les étoiles!

PerleRare

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #47 le: décembre 11, 2019, 05:06:11 am »
Mesdames l'Administratrice et Modératrices,

Je vois que ce dernier post (du 7 Décembre) semble ne pas pouvoir être validé. Quelque chose ne va pas ? Ce n'est pas correct ?
Pourriez-Vous m'en dire la raison, ou plus simplement encore, si ma présence sur ce Forum ne Vous paraît pas souhaitable ?

Respectueusement,

A.

Bonjour Anton,
Nous avons également une vie professionnelle, une vie familiale, des enfants, et .............. et un conjoint. Alors nous ne sommes pas toujours toutes, en permanence, sur le forum. Laissez-nous un peu de temps svp.
Messoa


Madame Messoa,

Un grand merci pour Votre réponse, qui me rassure entièrement.
Car, croyez-moi je Vous en prie, je n'étais NULLEMENT IMPATIENT, mais c'était sur le "fond" que je me faisais du souci.
Je pensais que mon petit texte n'était pas acceptable, ou était "choquant".....
C'est cela qui m'inquiétait, mais je vois qu'il n'en était rien.

Je suis navré que Vous ayez pu avoir l'impression que je Vous "pressais" et je comprends évidemment très bien qu'il y ait des délais.
Veuillez accepter mes excuses pour cet incident.

Respectueusement,

Anton.

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #48 le: décembre 11, 2019, 05:28:17 am »
Madame Perle Rare,

Merci beaucoup pour Votre commentaire, qui me semble être tout à fait fondé et juste.
Merci d'avoir pris le temps d'expliquer tout cela, je suis sûr que Vos observations pourront être utiles à Toutes et à tous.

MAIS , entre-temps, un élément totalement nouveau et pour moi complètement inattendu est intervenu ....  je pourrais l'appeler :


LA PIECE MANQUANTE

Comme vous le savez, Claire et moi avons toujours un dialogue, et particulièrement en cas de difficultés.
Et voilà que ce samedi 7 Novembre (une date qui restera certainement "historique" pour nous, dans cette relation de CMC), et alors que nous discutons de ce sujet dans la forêt du Rhin, Claire, subitement, donne la clef du problème :

En fait, me dit-Elle, Elle a toujours conçu la CMC (règles, discipline, sanctions, etc ...) comme une FORMATION QUI DEVAIT AVOIR UN TERME, UNE FIN.
Exactement comme une formation universitaire ou militaire menant à un diplôme ou à un grade, ou des cours d'auto-école aboutissant à l'obtention du permis de conduire.
On apprend, on se forme, on souffre, on est parfois sanctionné, mais à la fin, c'est bon, on est lauréat et c'est fini.

Par contre, moi, j'ai toujours compris la CMC comme une formation continue, un cadre strict où dès que la KH lâche la pression, les choses dégénèrent à nouveau .....     :(
Evidemment, ce n'est pas très glorieux, mais c'est bien la (triste) réalité.

Claire et moi avons été très surpris de nous apercevoir que chacun avait vécu sur une base radicalement différente .................   :o

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #49 le: décembre 11, 2019, 05:53:50 am »
----->  suite

C'était en fait pour cela que Claire, à intervalles plus ou moins réguliers, me redonnait plus de liberté, moins de contraintes, se disant, vu ma bonne conduite, que là c'était bon, que j'avais fini par être "redressé", que j'étais à présent "un homme nouveau" ..........

Eh ben non, ça ne fonctionne (malheureusement) pas comme ça.

Et là, Claire s'en est rendue compte, a compris le malentendu de fond, et a pris sans tarder des dispositions adéquates.
La reprise en main a été violente, si j'ose dire, et sans concessions .......  :(

Car pour Claire, et si vous aviez vu son visage et ses yeux quand Elle m'a dit cela, il n'est PAS QUESTION que les choses recommencent à dériver.
Elle ne tolérera plus mes écarts de conduite, mes côtés négatifs en tous genres.
Et si sa vision première de la CMC était erronée, tant pis, Elle m'a assuré qu'Elle tiendrait le cap.

Evidemment, je vais aussi faire tous les efforts possibles pour bien rester dans la ligne et essayer de donner satisfaction, (et de toute façon, vu les sanctions appliquées, je suis sûr que ce sera le cas), mais il est à présent acquis entre nous que me relâcher la pression est assez dangereux, et de plus, ne mène à rien.

Je dois dire que j'ai été assez honteux de découvrir ainsi mes limites et aussi assez étonné de la manière dont Claire a oublié ses espoirs de guérison définitive et a décidé de remettre fermement les choses en place.

Cela a été pour nous deux un mauvais moment à passer, mais qui sur le fond des choses est très positif.
Le réalisme est d'ailleurs toujours positif, car lui seul peut permettre d'avancer et d'obtenir des résultats.

Hors ligne Titou

  • Expert
  • *****
  • Messages: 1307
  • Popularité : +684/-80
  • Sexe: Homme
  • DADO 23 Nov19 DDDO 1er Dec19
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: En couple
  • Type de cage: Mini-cage métal
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #50 le: décembre 11, 2019, 04:59:49 pm »
Hello Anton, peux-tu nous expliquer ce que tu as bien pu faire d'inadmissible au point de retourner au cachot, pain sec et à l'eau ?

Claire a dû être fortement déçue de ce manque de capitalisation au bout de ces années de cmc... :-[

J'espère que tu ne le fais pas exprès, la soumination est si tentante de nos jours  ::)
TITOU.

Hors ligne PerleRare

  • Femme KH
  • Initié
  • *****
  • Messages: 22
  • Popularité : +14/-1
  • Sexe: Femme
  • Femme heureuse
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: libre
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #51 le: décembre 11, 2019, 06:13:19 pm »
Anton! T'es pas capable de retenir tout seul de ne pas laisser tes chaussettes partout? Ça te prend des coups sur les fesses pour faire la vaisselle?

La cage te sécurise à ce point ou si, comme le dit Titou, la soumination si facile, et j'ajouterais la satisfaction de la punition te satisfait plus que le respect de la gynarchie?

Comme Claire, j'ai écarquillé grand les yeux quand j'ai lu que pour toi, et peut-être tous les autres mâles, c'était un éternel sans fin de tous les jours!!!  :o :o :o

Respect Madame Claire!!!

Hors ligne Titou

  • Expert
  • *****
  • Messages: 1307
  • Popularité : +684/-80
  • Sexe: Homme
  • DADO 23 Nov19 DDDO 1er Dec19
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: En couple
  • Type de cage: Mini-cage métal
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #52 le: décembre 11, 2019, 07:57:17 pm »
Bonsoir PerleRare,

Il faut bien reconnaître que, même si cette petite cage ne résout pas tous nos travers masculin, son impact psychologique induit une modification de notre comportement, plus ou moins prononcée selon l'individu.

Pour ma part, malgré l'absence de participation de ma Femme sur ce sujet, excepté sa possession de la clé  (ce qui est déjà beaucoup) pendant la semaine, je m'évertue à poursuivre le port de cage, convaincu que sa présence est rassurante, et me rappelle à l'ordre...Ce n'est même plus sexuel à ce stade vu que Madame n'exploite pas ce filon.

Bref je me sens tout nu et quelconque sans cet accessoire,

Je comprends le désarroi d'Anton dans la perspective d'abandonner cet "acquis social"...
Mais nous voici rassurés, comme toujours la Femme va sauver la situation  8)

TITOU.

Hors ligne Claire

  • Couple
  • Connaisseur
  • *****
  • Messages: 55
  • Popularité : +555/-6
    • Voir le profil
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #53 le: décembre 11, 2019, 08:48:35 pm »
C'est vrai qu'Anton commençait à dériver vers les dangereux rivages de l'énervement pour un oui ou pour un non (mais toujours justifié selon lui). Je connais cette partition comme ma poche. Je reconnais la moindre note.
Non, cela je n'en veux, plus jamais je ne laisserai Anton me pourrir la vie. Yes!

Hors ligne Titou

  • Expert
  • *****
  • Messages: 1307
  • Popularité : +684/-80
  • Sexe: Homme
  • DADO 23 Nov19 DDDO 1er Dec19
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: En couple
  • Type de cage: Mini-cage métal
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #54 le: décembre 11, 2019, 09:03:40 pm »
Bonsoir Claire,

Vous avez raison, matez vite cette rébellion !

Moi aussi il m'arrive de céder à l'énervement ou la petite phrase mal placée qui nous fait basculer dans le chaos...Même avec la cage qui est censée me canaliser, il est parfois dur de dompter ses démons...

Mais contrairement à vous, Martine ne profite pas du "levier" qui lui est proposé pour entériner la démarche...
TITOU.

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #55 le: décembre 12, 2019, 04:58:12 am »


Moi aussi il m'arrive de céder à l'énervement ou la petite phrase mal placée qui nous fait basculer dans le chaos...Même avec la cage qui est censée me canaliser, il est parfois dur de dompter ses démons...
 

Ah, ...   ;)  je suis content que tu voies que cela n'était pas de la "soumination"  .....    :)

Eh oui, Madame Perle Rare, je le reconnais, je suis incapable de ne pas "dériver" si la discipline se relâche et que la menace de sanctions n'est plus trop présente.
J'espère que les "autres mâles" sont plus évolués que moi, qu'ils ont "le respect de la Gynarchie" qui a infusé en eux et qu'ils sont devenus plus autonomes et responsables ...
A vrai dire, moi je n'en sais rien, mais de ce que je sais de leur vie, cela ne semble pas être trop le cas...
Je serais bien sûr très intéressé de connaître leur auto-appréciation sur le sujet .. !


Comme Claire, j'ai écarquillé grand les yeux quand j'ai lu que pour toi, et peut-être tous les autres mâles, c'était un éternel sans fin de tous les jours!!!  :o :o :o


Et encore une fois désolé, Madame, de Vous avoir fait mal aux yeux par cette navrante et décevante révélation ...  mais sur le Forum, nous sommes bien là pour dire et pour entendre la vérité, n'est-ce pas ?

(et, puisque Vous souhaitiez connaître le détail où tout a (re)-basculé et qui a fait prendre conscience à Claire qu'on ne pouvait décidément pas me considérer comme définitivement guéri, c'est quand je l'ai engueulée parce qu'Elle voulait encore ranger le panier à linge vide et que ça empiétait sur le temps qui était en principe réservé à une promenade à pied en ville, ... voilà ....    :-\  )

Hors ligne Claire

  • Couple
  • Connaisseur
  • *****
  • Messages: 55
  • Popularité : +555/-6
    • Voir le profil
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #56 le: décembre 12, 2019, 07:43:03 pm »
Oui, panier à linge vide mais aussi soit disant trop de bruit au local des congélateurs quand on y range des aliments et qu'Anton dort juste à côté. Je n'avais plus entendu ce refrain là depuis belle lurette (au moins un an).

Et puis, reprise des habitudes pyromanes de brûler des cartons au jardin alors que cela affole-à tort ou à raison, là n'est pas la question- nos voisins et que la déchetterie n'est pas loin.

 Et puis, cuvette de WC laissée sale et non brossée avec des excréments encore visibles.

 Et puis critique de la caméra de marche arrière de ma nouvelle voiture, invention que je trouve géniale car j'ai toujours eu peur d'écraser un petit enfant  en reculant. Soupir de consternation d'Anton quand j'évoque cette option. J'ai tout de suite arrêté de commenter mon nouvel achat et ses options, alors que mes garçons avaient plutôt l'air intéressés. Mais Anton vous fait passer comme message qu'on est un sinistre crétin(e) si on s'intéresse à la moindre chose de technique automobile.

On voudrait appeler une ambiance pareille du bonheur conjugal?

Hors ligne Titou

  • Expert
  • *****
  • Messages: 1307
  • Popularité : +684/-80
  • Sexe: Homme
  • DADO 23 Nov19 DDDO 1er Dec19
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: En couple
  • Type de cage: Mini-cage métal
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #57 le: décembre 12, 2019, 08:02:29 pm »
Aïe aïe aïe vu sous cet angle...

Et comme par magie, tout cela disparaît à nouveau grâce à la cage et au traitement de choc, camisole, fesses zébrées et bondage ?

Est-ce donc la seule issue pour un couple qui s'essouffle...La cmc, un acharnement thérapeutique pour ne pas se séparer sur de mauvaises raisons, aussi futiles qu'elles soient mais tellement pesantes après 30-40 ans de vie commune...


TITOU.

En ligne Anton

  • Couple
  • Expert
  • *****
  • Messages: 3861
  • Popularité : +674/-525
  • Sexe: Homme
  • S'avancer en terre inconnue ....
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: Marié
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #58 le: Aujourd'hui à 01:25:41 am »
L'accusation de Claire est terrible, mais exacte.
Oui, je ne peux que "plaider" coupable de tout cela.

Et puis, avec ces observations complémentaires :



Et comme par magie, tout cela disparaît à nouveau grâce à la cage et au traitement de choc, camisole, fesses zébrées et bondage ?

Est-ce donc la seule issue pour un couple qui s'essouffle...La cmc, un acharnement thérapeutique pour ne pas se séparer sur de mauvaises raisons, aussi futiles qu'elles soient mais tellement pesantes après 30-40 ans de vie commune...


je sens seulement la honte m'envahir ....


Hors ligne PerleRare

  • Femme KH
  • Initié
  • *****
  • Messages: 22
  • Popularité : +14/-1
  • Sexe: Femme
  • Femme heureuse
    • Voir le profil
  • Statut conjugal: libre
Re : Vie quotidienne d'un couple en CMC et Gynarchie conjugale
« Réponse #59 le: Aujourd'hui à 02:56:15 am »
Anton, n'est-ce pas là le but de ces comportements que d'être honteux? L'humiliation qui excite sans trop savoir pourquoi mais fait qu'on provoque des évènements ou des gestes pour que l'autre nous humilie, nous trouve con, nous punit physiquement ou psychologiquement! Je n'affirme rien, je vois des faits que j'ai déjà observé chez quelqu'un d'autre... Je dis rien quoi!

Ne sabote pas tant d'années pour une simple excitation de tes sens... Titou a très bien dit les mots.

Mets-toi une cage et auto-flagelles-toi pour reprendre du bon sens!

PerleRare